Info la Poterie Rennes (octobre 2020)

31 octobre     
 
EDUCATION - ENFANCE (Document ville de Rennes)
Rentrée dans les écoles primaires de la Ville de Rennes Lundi 2 novembre à 8 h 45

Le Gouvernement a souhaité l'organisation, dans les établissements scolaires, d'un hommage national à Samuel Paty, l'enseignant assassiné le 16 octobre dernier. Contrairement à ce qui avait été envisagé dans un premier temps par le ministère de l'Éducation nationale, l'horaire de reprise des cours n'est pas modifié. La rentrée en classes se fera comme habituellement à 8 h 45

Le nouveau protocole sanitaire applicable dans les écoles sera mis en œuvre en concertation avec l'Inspection académique.

Accueil périscolaire maintenu
Les horaires d'accueil périscolaire demeurent inchangés dans les écoles rennaises (à partir de 7 h 30 et jusqu'à 18 h 45). Cependant, afin de respecter les nouvelles consignes sanitaires du ministère de l'Éducation nationale et de limiter au maximum le brassage entre groupes d'enfants, il est demandé aux parents d'amener leur enfant après 8 h 35, dans la mesure du possible. Un enfant déposé avant 8 h 35 et récupéré après 16 h 15 (16 h le vendredi) sera considéré comme inscrit à l'accueil périscolaire.

Mise à disposition de masques pour les élèves
À noter que les maires des commune s de la Métropole ont décidé de mettre à disposition de toutes les écoles élémentaires, chacun sur leur territoire, un stock de masques à usage unique dès le lundi 2 novembre, pour faire face à l'urgence et laisser à chaque famille le temps de se doter d'un stock suffisant. Par ailleurs, 80 000 masques en tissu de taille enfant, avec élastiques, ont été commandés par les services métropolitains, pour assurer, dans les jours qui viennent, une dotation de deux masques réutilisables par enfant scolarisé dans les écoles élémentaires publiques et privées de chacune des 43 communes de Rennes Métropole. Le circuit local de production, qui avait été sollicité en mars pour confectionner les masques commandés par la Ville de Rennes, a été réactivé pour l'occasion.


Foire aux questions
Dès ce lundi 2 novembre, une foire aux questions sera mise en ligne pour répondre aux différentes interrogations des familles pour cette rentrée de novembre.

30 octobre     

COVID-19 : Rennes, Ville et Métropole : les services publics continuent durant le confinement
Vendredi 30 octobre 2020

Dans le cadre de la lutte contre le COVID- 19, et afin de réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements, le confinement national a été déclaré jusqu'au 1er décembre 2020. Le Gouvernement a précisé les règles s'appliquant aux services publics et aux agents publics ce jeudi 29 octobre. En conséquence, les services de la Ville de Rennes, de son Centre Communal d'Action Social et de Rennes Métropole s'adaptent, avec comme objectifs de mettre en place le télétravail partout où il est possible et de maintenir un fonctionnement aussi proche de la normale que possible pour les usagers, dans le cadre défini par le Gouvernement.

Un principe de maintien des services

Les services essentiels à la vie des Rennaises et des Rennais continueront d'être assurés normalement, en lien avec la Métropole : notamment la collecte des déchets, l'assainissement des eaux usées, ainsi que la production et la distribution d'eau potable et les réseaux d'énergie.

Ouverture des écoles

Les écoles restent ouvertes, avec un protocole sanitaire renforcé dont le port du masque obligatoire dès l'âge de 6 ans. Les accueils de loisirs périscolaires organisés par la ville de Rennes ou les associations sont maintenus du lundi au vendredi, mercredi compris. Toutefois, conformément au décret organisant le confinement, ces accueils ne peuvent pas être assurés durant le week-end ni durant les vacances scolaires.

La restauration scolaire sera assurée, comme elle l'était avant les vacances d'automne, dans le respect des protocoles sanitaires et des mesures de protection.

À noter qu'à l'issue d'une conférence des maires exceptionnelle, qui s'est tenue le vendredi 30 octobre à midi, les maires des communes de la Métropole ont décidé de mettre à disposition de toutes les écoles élémentaires, chacun sur leur territoire, un stock de masques à usage unique dès le lundi 2 novembre, pour faire face à l'urgence et laisser à chaque structure le temps de se doter d'un stock suffisant. Par ailleurs, 80.000 masques en tissu de taille enfant ont été commandés par les services métropolitains, pour assurer, dans les jours qui viennent, une dotation de deux masques réutilisables par enfant scolarisé dans une école publique ou privée de chacune des 43 communes de Rennes Métropole. Le même circuit local de production, qui avait été sollicité en mars pour confectionner les masques commandés par la Ville de Rennes, a été réactivé pour l'occasion.

Crèches

Les établissements d'accueil de la petite enfance de la Ville de Rennes restent ouverts durant la période de confinement.

Accueils généraux

L'accueil de l'Hôtel de Ville et celui de l'Hôtel de Rennes Métropole seront assurés, avec toutes les précautions requises. Des hygiaphones fabriqués dans les ateliers municipaux de Rennes ont notamment été installés sur tous les sites accueillant du public.

Solidarité et services sociaux

Le restaurant social Leperdit maintient son activité d'accueil, sur ses horaires habituels.

L'accueil du Centre communal d'action sociale (CCAS - rue du Griffon) sera lui aussi ouvert aux horaires habituels, de même que les espaces sociaux communs (ESC).

Visites en EHPAD

Les visites dans les six établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes (EHPAD) gérés par le CCAS de la Ville de Rennes (Champs Manceaux, Cleunay, Gaëtan Hervé, Raymond Thomas, Le Gast, Léon Grimault) restent autorisées, dans le strict respect des mesures de protection.

Personnes âgées

Le Clic (Centre local de coordination et d'information), à la Maison des ainés et des aidants, continue à recevoir le public, sur rendez-vous (téléphone : 02.23. 62. 21. 45.).

Demande de logement social

Le service Habitat Social continuera de recevoir les personnes demandant un logement sur rendez-vous (inscription par téléphone au 02. 23. 62. 16. 30.).

Cimetières

Les trois cimetières rennais Est, Nord et Saint-Laurent, restent ouverts au public, conformément au décret organisant le confinement.

Toute demande d'information (achat ou renouvellement d'une concession, organisation d'obsèques, demande de transfert...) sera traitée par téléphone et sur rendez-vous (02. 23. 62. 16. 00).

Parcs et jardins

Les parcs et jardins de la Ville de Rennes restent ouverts.

Vie de quartier

Les six directions de quartiers seront ouvertes sur leurs horaires habituels.

Tranquillité publique

La Police municipale, la Fourrière municipale et les objets trouvés restent ouverts au public, sur leurs horaires habituels. À noter que le stationnement reste normalement payant.

État civil, formalités administratives

Les Service des Formalités (demande de passeport et de carte nationale d'identité, extrait ou copie d'actes d'état civil, etc...)Service Élections / Réglementation enquête ainsi que le service Événements de vie (naissances, mariages, décès...) conservent leurs horaires habituels.

Conformément au décret organisant le confinement, les mariages civils sont autorisés, avec une jauge limitée à 6 personnes.

Déchèteries

Toutes les plateformes de dépôt de végétaux et les déchèteries de Rennes Métropole sont ouvertes avec une jauge maximale d'accueil en fonction des capacités respectives de chaque site.

Transports

Toutes les informations sont disponibles sur le site www.star.fr et le fil Twitter @STARendirect, ainsi que sur Infostar au 09.70.821.800 (de 7 h à 20 h du lundi au samedi).

Le STAR maintient dans l'immédiat son niveau de service habituel : les déplacements des élèves et des personnes devant travailler seront assurés. En lien avec Kéolis, le niveau de service sera progressivement adapté.

Marchés alimentaires

Les marchés de la Ville de Rennes restent ouverts, avec une jauge de 4m2 par personnes, comme le prévoit le décret organisant le confinement. Les Rennaises et Rennais doivent s'y rendre seuls, munis d'une autorisation temporaire de déplacement. Ces marchés ne pourront accueillir que des stands alimentaires et aucune consommation alimentaire sur place n'est permise. Une dérogation spéciale pour l'accueil des fleuristes est prévue pour le weekend de la Toussaint.

Fermeture des équipements sportifs et culturels

Les établissements culturels de la Ville de Rennes et de Rennes Métropole sont désormais fermés au public.

Les équipements sportifs couverts (gymnases, piscines couvertes) ainsi que les équipements sportifs de plein air sont fermés au public. Dans le cadre des règles nationales, l'activité sportive des professionnels de haut niveau sera permise, de même que l'accueil des groupes scolaires.

Les écoles municipales du sport et des écoles municipales de natation suspendent leurs activités.

Généralisation du télétravail autant que possible

Conformément au décret du 29 octobre 2020, le télétravail est mis en place dans l'ensemble des services où il est possible. Les agents dont les missions ne peuvent pas être assurées en télétravail vont poursuivre leur activité comme précédemment, dans le respect des protocoles sanitaires actuels (ou des nouveaux protocoles qui pourraient être applicables dans les jours à venir). Cela concerne tous les agents présents sur le terrain (métiers techniques notamment) et dans les accueils de publics, qui resteront ouverts durant la période de confinement.

Pratique

Afin de vérifier l'ouverture des services, les Rennaises et les Rennais sont invités à consulter le site internet de Rennes, Ville et Métropole ou à contacter la Mairie de Rennes (02. 23. 62. 10. 10.) ou Rennes Métropole (02. 99. 86. 60. 60.).


29 octobre      
 
RENNES AU PLURIEL 2021 // Lancement appel à propositions

À l'occasion de la prochaine édition, la Ville de Rennes lance un appel à propositions pour programmer des rendez-vous dans le cadre de l'édition 2021 de "Rennes au Pluriel : le rendez-vous de l'Égalité et de la diversité culturelle". Ce temps fort aura lieu du 10 au 28 mai 2021 et vise à affirmer le caractère pluriel de notre ville et les valeurs d'égalité et de non-discrimination.

Le programme se construit avec vous, autour des deux thèmes :

-Diversité ethnoculturelle, présences immigrées et création artistique : la création artistique et culturelle est le reflet de la pluralité de notre société et de notre histoire collective. Comment cette pluralité vient-elle irriguer le monde des arts et de la culture ? L'art et la culture sont des leviers puissants pour questionner et renverser les stéréotypes, proposer et diffuser de nouveaux imaginaires et récits.

-Héritages et mémoires de l'esclavage en lien avec la commémoration de la journée du 10 mai, la journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions. Il s'agira de proposer des initiatives qui traitent de ce sujet et qui invitent à réfléchir aux traces de cette séquence de notre histoire dans la société Française actuelle autour du racisme, des discriminations mais aussi de la mise en visibilité d'œuvres qui questionnent ces enjeux.

Vous avez jusqu'au dimanche 22 novembre pour formuler votre proposition qui devra s'inscrire dans une des deux thématiques, en remplissant la fiche projet et en l'adressant à s.ansari@rennesmetropole.fr. Une rencontre entre les porteuses et porteurs de projet qui souhaitent intégrer la programmation 2021 aura lieu le 26 novembre 2020 à l'Hôtel de Ville à 18h.

Vous trouverez en pièce jointe l'appel à propositions ouvertes aux associations, aux collectifs d'habitants.
Visitez la page Le comité consultatif "Rennes au Pluriel"
Plus d'informations auprès de Sarah ANSARI, Chargée de mission Égalité - Diversité culturelle
Direction Associations Jeunesse Égalité - Mission Égalité / Ville de Rennes et Rennes Métropole
Tél : 02.23.62.22.09 / Mail : s.ansari@rennesmetropole.fr

29 octobre        

    

Lu sur Ouest-France de ce jour :
Tom et Josette, c’est le nom de la micro-crèche qui a ouvert lundi 26 octobre 2020, dans une aile de l’Ehpad des Roseraies, à Rennes (Ille-et-Vilaine). D’ici un mois, enfants et résidents partageront des moments et activités.

26 octobre     


Les services de la ville ont distribués en fin de semaine dernière sur le secteur Haut-Sancé/Landry/ Poterie un flyer présentant le début de viabilisation de la Z.A.C du Haut-Sancé, prévu prochainement avec la réalisation de deux immeubles Bouygues et Néotoa qui suivra. Cette nouvelle Z.A.C devrait compter environ 500 logements à terme (nombreux articles depuis 2011 sur ce blog à ce sujet).

26 octobre     

Rénovation secteur Landrel et Torigné :
Présentation du projet de rénovation des immeubles Néotoa du secteur Landrel et Torigné. ce projet concerne 453 logements sociaux construits dans les années 70.


Ce sont les architectes de l’agence In Situ de Nantes, Pierrick Beillevaire et Solenn Jaouen qui ont remporté ce marché estimé à 26 M€ au total. Les travaux devraient débutés en fin d'année. https://insituacv.com/


Photos In Situ AVC.

24 octobre     

Info STAR : ADAPTATION DE L'OFFRE DE SOIRÉE

En raison des mesures sanitaires actuelles, l'offre du réseau STAR s'adapte les jeudis, vendredis et samedis soirs, et ce jusqu'à nouvel ordre.
(mise à jour le 23/10/2020)

Métro et parcs-relais
Ligne a : derniers passages à République à 0h30 toute la semaine. Les derniers départs spécifiques de fin de semaine ne sont pas assurés.
Fermeture des 5 parcs-relais à 1h00, du lundi au samedi.
Bus
Lignes C1-C2-C3-C4-C5-C6-9-57 : derniers départs de République à 0h35 toute la semaine. Les derniers départs spécifiques de fin de semaine ne sont pas assurés.
Départs vers les communes les vendredis et samedis soirs : A partir du samedi 24/10, les départs de 0h00 et de 1h35 des lignes de bus métropolitaines vers les communes ne seront pas effectués.

STAR de nuit
Les STAR de nuit N1 et N2 ne circulent pas les jeudis, vendredis et samedis soirs

Pour consulter les horaires à jour, rendez-vous les rubriques "Préparer un itinéraire" ou "rechercher un horaire".
Lire les dernières informations de la préfecture.

23 octobre    

SOLIDARITÉ Covid -19 : La Ville de Rennes lance un appel aux Volontaires solidaires

Pendant la période de confinement, de nombreuses initiatives de solidarité entre voisins ont vu le jour et certaines continuent d'exister. Dès le 19 mars, la Ville de Rennes a ainsi hébergé des initiatives citoyennes de proximité sur le site de La fabrique citoyenne.
Dans cette période exceptionnelle d'épidémie de Covid-19, la Ville de Rennes souhaite prolonger et développer ces actions de solidarité en lançant le dispositif "les Volontaires solidaires de Rennes", afin de mettre en lien des personnes fragiles ou isolées avec des bénévoles, comme le prévoit le volet solidarité du Plan métropolitain Covid-19.

Quelles missions rempliront les "Volontaires Solidaires" ?

Les Volontaires solidaires seront affectés sur des missions d'entraide ponctuelles et bénévoles, pour des personnes fragiles ou isolées ayant besoin d'un soutien dans leur quotidien.

Les personnes volontaires seront affectées, avec leur accord, à des actions ponctuelles de solidarité et d'entraide, au sein de leur quartier, sur l'un des grands champs d'intervention suivants :

* Lien social et écoute : échanges téléphoniques avec une personne isolée, une visite à domicile...

* Services du quotidien : porter des courses ou des médicaments, aider aux démarches administratives...

* Prévention : aider dans un centre de dépistage, sensibiliser aux messages de prévention.

Qui peut devenir Volontaire solidaire ?

Tout habitant et habitante de Rennes, âgé·e de 18 ans et plus. Aucun diplôme ou savoir-faire spécifique n'est requis.

Comment devenir Volontaire solidaire ?

Les personnes souhaitant rejoindre les Volontaires solidaires de Rennes sont invitées à remplir le formulaire, disponible à partir du lundi 26 octobre :

- en ligne sur fabriquecitoyenne.rennes.fr

- en version papier (disponible à l'Hôtel de Ville ou dans votre mairie/Direction de quartier)

Les personnes seront ensuite recontactées pour échanger sur leur profil, leurs compétences et leurs envies.

Pour les personnes fragiles et isolées

Les personnes fragiles et/ou isolées pourront recevoir une aide ponctuelle via ce dispositif solidaire. La Ville de Rennes, à travers son Centre Communal d'Action Sociale et la Maison des Ainés et des Aidants, pourra identifier ces personnes.

Il est également possible de s'inscrire ou de procéder à l'inscription d'un proche, en remplissant un formulaire, disponible à partir du lundi 26 octobre :

- en ligne sur fabriquecitoyenne.rennes.fr

- en version papier (disponible à l'Hôtel de Ville ou dans votre mairie/Direction de quartier).

23 octobre     

En attendant le début des travaux d'aménagements de la Z.A.C du Haut-Sancé, le gymnase est fermé et fait la joie des "taggeurs..

22 octobre    

Maison originale rue Ernest Chéreau (vouée à la démolition) !


22 octobre    

Vue intérieure de l'ilot entre la rue de Vern et la rue Albert Thomas (programmes Trio Verde et le petit Robinson).


22 octobre    

Travaux de voirie sur nos quartiers

-Rue Henri Collignon : travaux du 2 au 13 novembre

-Rue de Vouziers : travaux du 19 octobre au 12 novembre. Circulation interdite.


21 octobre      


21 octobre     

Actualités du projet

Malgré le contexte nous continuons pas à pas à faire avancer le projet pour pouvoir déposer un dossier de candidature en 2021. Que ce soit en participant à la Journée Mondiale du refus de la misère organisée par ATD-Quart Monde, ou en préparant le grand rendez-vous de la Grève du Chômage, nous restons mobilisé.es. 

En témoignent également les différents travaux en cours au sein du Comité Local pour l'Emploi sur la (re)définition des contours du territoire ou sur la gouvernance du projet. Comment prendre des décisions ensemble ? Quel périmètre du territoire retenir pour garantir notre habilitation ? Autant de questions auxquelles nous tentons d'apporter une réponse.

Des nouvelles de la loi

La proposition de loi a été adoptée au Sénat en séance publique mardi 13 octobre. Les enjeux étaient forts autour de ces débats puisque que les évolutions apportées au texte par la commission des Affaires sociales du Sénat remettaient en jeu la territorialité et la philosophie du projet. Le travail de mobilisation des sénateurs en amont de la séance publique a cependant porté ses fruits. La mobilisation et la vigilance restent donc de mise en vue de la commission mixte paritaire (CMP) prévue le 28 octobre.

Suite au vote de la loi, nous attendrons ensuite le décret d'application et le dossier d'habilitation pour pouvoir présenter officiellement notre candidature à l'expérimentation Territoire Zéro Chômeur.

Source : association nationale TZCLD

Les prochaines dates à retenir

05 novembre // Grève du Chômage
10h-18h // Maison du Projet. Notez la date dans votre agenda ! 
Les personnes privées d'emploi sont mécontentes de la pénurie d’emploi, elles font la Grève du Chômage en réalisant des travaux utiles qui mettent en valeur leurs compétences. 
>> Plus d'infos la semaine prochaine

20 octobre     

COVID 19 : Mesures départementales

La préfète d’Ille-et-Vilaine, Michèle Kirry, a décidé, comme l’y autorisent les articles 1, 29 et 50 du décret n°2020-1262 du 16 octobre 2020 , de compléter ces mesures nationales par :

l'extension de l'obligation du port du masque dans plusieurs communes du département où le brassage de population est plus important, notamment pendant les congés scolaires :
Outre à Rennes et dans certaines zones densément peuplées de la métropole (arrêtés du 15 octobre 2020 applicables jusqu’au 1er novembre 2020 inclus) ainsi qu’à Vitré, le port du masque est rendu obligatoire du samedi 17 octobre au lundi 2 novembre inclus dans les communes touristiques suivantes :

- Cancale (centre-ville, port de la Houle, Port-Mer, aire de camping-car La Vie Ballet)
- Dinard (plages comprises)
- Saint-Briac-sur-mer (place place du centre et rue de l'église, grande rue, rue du Commandant Thoreux, rue des préaux, adjacentes à la place du centre, comportant des commerces ; place du Général Leclerc et boulevard de la houle adjacente à la place du Général Leclerc comportant des commerces ; carrefour de la rue des écoles, rues des préaux, rue du buot, chemin des écoliers, dans le périmètre proche de la supérette ; rue des préaux, impasse de la coulée)
- Saint-Jouan-des-Guérets (parking du centre aqualudique et sportif Aquamalo)
- Saint-Lunaire (place Ponthual, rue de l’église, rue de la vieille église, place de l’église, boulevard du Tertre, rue de la grève, rue de la poste, rue de l’ancien marché, boulevard du Général de Gaulle, digue de la grande place)
- Saint-Malo (plages comprises).

Consultez les arrêtés préfectoraux portant obligation du port du masque dans le département
la fermeture anticipée de l'activité bar à 22 heures pour les établissements dotés d’une licence IV ou d’une licence III sur le territoire de la métropole de Rennes.
Les établissements dotés de la « petite licence restaurant » ou de la « licence restaurant » de ces mêmes communes ne pourront vendre des boissons alcoolisées après 22h qu’à l’occasion des principaux repas et comme accessoires à la nourriture.

Consultez l'arrêté préfectoral portant anticipation des horaires de fermeture de l'activité "bar" dans la métropole de Rennes

Ces mesures, contraignantes mais nécessaires, visent un seul objectif : enrayer l’épidémie, protéger la population et préserver les capacités du système de santé, tout en permettant la continuité de la vie économique et sociale.

Elles font appel au bon sens et à la responsabilité individuelle et collective.

La préfète de la région Bretagne, préfète d’Ille-et-Vilaine, Michèle Kirry, tient à remercier chacun pour son civisme et encourage l’ensemble de la population à ne pas relâcher ses efforts, notamment en cette période de vacances de la Toussaint.

19 octobre     


Square René Pleven/ rue Camille Saint Saëns : un nouvel immeuble de 28 logements à venir.

Après un premier permis de construire accordé en 2017, une prorogation de celui-ci a été accordé par les services de Rennes-Métropole à Néotoa le 19 août 2020 pour la construction d'un immeuble locatif de 28 logements sur un terrain de 849 m² situé à l'arrière du restaurant "le Bistrot d'Auguste". 
La hauteur du bâtiment sera de 15,29 m.

19 octobre     

Une enquête publique sur les projets d'assainissement sur Rennes-Métropole aura lieu du 26 octobre au 27 novembre 2020. Dossiers consultables à Rennes-Métropole.



19 octobre     

Graffs
 secteur promenade Georges Brassens et secteur école Le Cozic.

Près de l'école Le Cozic

Pignon d'un immeuble à l'extrémité de la rue de la Motte-Baril.









Graff sur un transformateur situé sur la promenade Georges Brassens.








19 octobre     

l'ARAC 35 (Association Républicaine des Anciens Combattants et Victimes de guerre d'Ille et Vilaine) a publié un Cahier mémoire : Bretagne, Rennes 1940, la victoire contre le nazisme.
Toute une partie concerne tout particulièrement nos quartiers sud-est de Rennes et le bombardement de la gare de triage de la Plaine de Baud qui a marqué les familles et ... l’Histoire. 
Bien que ces années “noires” et dérangeantes aient été souvent laissées au placard, en relisant le travail des chercheurs, on comprend pourquoi !
L'association ARAC 35 souhaite partagé ce cahier avec les lecteurs de nos quartiers sud-est de Rennes. A lire sur l'onglet dédié de ce blog : 

18 octobre     

Voirie :
-Du lundi 19 au vendredi 23 octobre, la circulation sera interdite rue de Vern dans le sens nord > sud entre la rue Martin Feuillée et la rue Le Dantec, afin de procéder à des travaux d'assainissement.
Une déviation sera mise en place par le boulevard Franklin Roosevelt, la rue Paul Langevin et le boulevard Léon Grimault.

18 octobre     

La lettre d’information de votre quartier Francisco Ferrer/Landry/Poterie Octobre 2020 rédigée par la direction de quartier Rennes sud-est.

17 octobre    

Budget participatif : pensez- y dès maintenant ! 
La Ville de Rennes vous confie les clés de son budget pour une cinquième année ! 
Vous avez des idées pour améliorer votre quotidien au sein de votre quartier ? 
La fabrique Citoyenne vous donne rendez-vous dès le 2 novembre pour déposer vos projets directement en ligne sur le site de la Fabrique Citoyenne 

Pour plus de renseignements : Caroline de La direction de Quartier tiendra un stand d'information à l'accueil de Ty Blosne au sujet du budget participatif mardi 20 octobre de 14h à 17 h ! En même temps que l'ouverture du Café des Epices !

16 octobre     

TRANSPORTS - MOBILITÉ (document Rennes métropole)
Tarification des transports 2020 - 2021

Lors de la séance d'installation du Conseil métropolitain du 9 juillet 2020, Nathalie Appéré, Présidente de Rennes Métropole, a exprimé le souhait de baisser le tarif d'abonnement pour les moins de 26 ans et de rendre les transports publics gratuits pour les moins de 12 ans. Il s'agit d'une mesure de solidarité envers les familles et les jeunes qui sont particulièrement touchés par la crise sanitaire. Il s'agit aussi d'une mesure environnementale qui permet de rendre plus accessibles les transports en commun et de réduire d'autant les émissions de gaz à effet de serre et la pollution de l'air générés par les déplacements. Cette volonté politique se traduit par une nouvelle gamme tarifaire, qui a été simplifiée afin de la rendre plus attractive.

Tarifs transports à compter du 1er décembre 2020 : 

-Gratuité des transports et sans titre pour les enfants de moins de 5 ans.
-Gratuité des transports pour les enfants de 5 ans jusqu'à la veille des 12 ans via la création d'un titre gratuit à télécharger sur une carte KorriGo.
-Réduction de 25 % des abonnements mensuels pour les moins de 26 ans. L'abonnement annuel est positionné à 9 fois l'abonnement mensuel et non à 10 fois comme sur les autres tranches d'âge pour faciliter l'achat de l'abonnement longue durée des jeunes. Ainsi l'abonnement annuel est réduit de 33 %.
-Réduction de l'abonnement jeune 2 trajets de 140,50 € à 120 €. Ce titre s'aligne ainsi sur le tarif scolaire BreizhGo qui comprend de la même manière 2 déplacements par jour scolaire.
-Maintien des Pass 1 jour, 3 jours, 7 jours et 7 jours réduits.
-Maintien des abonnements 1 et 12 mois sur toutes les tranches d'âge ainsi que l'abonnement jeune 2 trajets et le forfait étudiant.
-Modification des tranches d'âges de la gamme tarifaire jeunes :

- aujourd'hui : 6-19 ans // 20-26 ans // 27-64 ans // 65-74 ans // 75 ans et +.
- à compter du 1er décembre : 5-12 ans // 12-17 ans // 18-26 ans // 27-64 ans // 65-74 ans // 75 ans et +.

Répercussion de toutes les modifications tarifaires sur les abonnements jeunes intermodaux et sur les titres liés aux titres modifiés. La nouvelle gamme tarifaire régionale est également intégrée avec la suppression des titres illenoo hebdo.

16 octobre     

AMÉNAGEMENT - URBANISME (Document ville de Rennes)

Charte "Construction et citoyenneté" : lancement du jury citoyen

Suite à l'adoption du PLUi en mars 2019, la première phase de concertation sur une Charte de la construction a été engagée par la Ville de Rennes. Annoncé en décembre 2019, lors de la restitution en conseil municipal de cette première phase, le jury citoyen qui délibérera sur le projet de Charte sera constitué à partir de ce lundi 12 octobre 2020.

Vers une charte "Construction et citoyenneté"

La charte "Construction et citoyenneté' vise à accompagner les projets pour lesquels l'aménagement et la construction ne font pas l'objet d'une concertation préalable règlementaire, comme elle peut l'être en secteur d'aménagement sous maîtrise publique (en Zone d'aménagement concerté - Zac notamment). Ainsi, tout en demeurant dans le respect des règles et de l'instruction des permis de construire, la charte permettra de réexaminer collectivement le processus d'élaboration des projets, depuis la prospection des terrains jusqu'aux travaux.
Le Jury citoyen

Seconde étape de la concertation sur la charte "Construction et citoyenneté", un jury citoyen va à présent être constitué et se réunir pour formuler des propositions qui permettront de finaliser le document. La charte sera débattue et soumise au vote du conseil municipal au printemps 2021.

Le jury sera constitué de 12 habitants tirés au sort et de 12 autres personnes volontaires (inscriptions jusqu'au jeudi 22 octobre sur le site de la fabrique citoyenne).

Les 24 membres du jury s'engagent à participer à l'intégralité des sessions du jury, qui se tiendront entre le 27 octobre 2020 et le mois de janvier 2021 : en tout, six sessions dont une journée de formation et une séance de restitution.
mardi 27/10, de 18 h 30 à 20 h 30 : installation du jury citoyen
samedi 7/11, de 9 h 30 à 17 h : journée de formation
mardi 17/11, de 18 h 30 à 21 h : première séance d'auditions
mardi 24/11, de 18 h 30 à 21 h : seconde séance d'auditions
mardi 8/12, de 18 h 30 à 22 h : séance de formulation de l'avis citoyen
janvier 2021 : séance de restitution

square Ludovic Trarieux, Poterie sud

Déroulement du projet :

Juin 2019
Débat sur la densité urbaine, au cours du Conseil municipal, suite à l'interpellation de collectifs d'habitants.

Octobre à décembre 2019
4 réunions du groupe de travail, composé de trois collèges (habitants, acteurs et collectivité). Le groupe de travail comptait une quarantaine de personnes, dont la moitié d'habitants.

Le collège habitants a été constitué avec des membres volontaires de chaque conseil de quartier.

Le collège acteurs comprend des représentants des organismes professionnels : l'Ordre des architectes, la Fédération des Promoteurs de l'Immobilier, l'Association Départementale des bailleurs sociaux, la Fédération Française du Bâtiment, la Chambre des Notaires.

Le collège collectivité rassemblait les différents services de la Ville et de la Métropole de Rennes concernés par le processus de construction et d'information.

Chaque réunion, plénière ou atelier, portait sur une des grandes étapes d'élaboration d'un projet immobilier : la prospection foncière, la demande de démolition, la conception, l'instruction du permis de construire et les travaux.

Décembre 2019
Présentation de la synthèse de ces travaux en conseil municipal (voir délibération ci-jointe). De cette restitution ressortent 6 axes de travail et des propositions associées, autour desquelles s'articulera la charte "Construction et citoyenneté".

Les travaux sur la charte ont été interrompus pendant la période pré-électorale à laquelle s'est ajoutée la crise sanitaire et le bouleversement du calendrier électoral.

15 octobre      

La Newsletter du Quartier le Blosne d'octobre est parue. Publiée par la direction de quartier, elle vous informe sur de nombreuses thématiques. A lire sur le site de Rennes-Métropole

Conseil métropolitain du jeudi 15 octobre 2020
Séance publique du Conseil de Rennes Métropole.
En savoir plus : 
http://www.presse.metropole.rennes.fr/accueil/agenda/191-11843/conseil-metropolitain-du-jeudi-15-octobre-2020

14 octobre     

Portrait Erwan, nouvel animateur jeunesse au CPB Rapatel-Poterie

Depuis mi-septembre, Erwan Gibon a rejoint le Cercle Paul Bert Rapatel-Poterie en temps qu’animateur jeunesse.
Ses missions :
-Animer le local Jean Monnet (Poterie sud)
-Suivre les projets des jeunes (11/17ans)
-Proposer de l’accompagnement scolaire aux collégiens et lycéens.
-Mettre en œuvre des partenariats avec des associations et structures de proximité (actuellement avec Cap ados et Loisirs pluriel).


L’animation au sein du local jeunes du CPB Jean Monnet a lieu les mardis/jeudis et vendredis de 1èh à 19h et les mercredis et samedis de 14h à 19h. Une vingtaine de jeunes du quartier participent à ces temps d’animation qu’Erwan souhaite ouvert, citoyen et actif, avec des activités autour de la cuisine, du sport, du cinéma, des jeux de société. Des moments d’échanges sont également proposés régulièrement sur la vie de ces adolescents en cette période incertaine. 

Un voyage à Londres est également en cours de préparation avec pour but de mettre en parallèle la vie des habitants de ce quartier de la Poterie avec un celui de londonniens, et cela sous format vidéo et photos.

Pour la première fois, un programme vacances d’automne spécifique au local Jean Monnet va être proposé. D’ailleurs, celui-ci affiche déjà complet. Il sera également basé sur de la pratique sportive, des sorties, des soirées à thèmes. Des habitants proches de ce local soutiennent ce projet autour de la jeunesse, en prêtant du matériel ou par des discussions et propositions.

Erwan a rapidement fait connaissance avec ces jeunes qui attendaient avec impatience une ré-ouverture de ce local situé à proximité de la vaste place Jean Monnet. 

L’accompagnement à la scolarité est une nouveauté dans ce local. Il s’adresse aux collégiens et lycéens. Pour s’inscrire à cet accompagnement qui a lieu le mardi et le jeudi de 17h à 19h, il suffit de compléter une fiche renseignements (disponible à l’accueil du CPB). Il reste quelques places (s’inscrire auprès d’Erwan : jeunesse.rapatel@cerclepaulbert.asso.fr / 06 21 57 04 91 

Erwan est né en Alsace, vit à Rennes depuis un peu plus de deux ans et s’est rapidement intégré, grâce, entre autres, à son stage au sein du service socio-sport du Cercle Paul Bert. Il est titulaire d’un DEUG d’animateur sportif (fait à Nancy), d’une licence management du sport et d’un Master Développement, Intégration, Sport et Culture

Nous lui souhaitons une bonne intégration sur nos quartiers et une belle réussite sur ce poste jeunesse.

14 octobre      

Insolite ! (photo T.B) près de la station métro "la Poterie"



13 octobre       

Marché du Blosne (Landrel..) 

Afin de permettre les travaux et constructions à venir place Jean Normand (ex place de Zagreb), le grand marché du Blosne doit déménager provisoirement.
Le 14 novembre prochain, vous pourrez prendre de nouvelles habitudes dans les 3 nouvelles allées du marché qui seront positionnées juste avant la station de métro sur le boulevard de Yougoslavie.

 12 octobre        

La Maison des Squares vient d’ouvrir son LabFab : le Mobilab.


12 octobre       

Construire un projet de santé territorial : quelle place pour les habitants ? Le cas du Blosne vu par André Sauvage et Claude Schopp, habitants militants du quartier. Ce document est également paru sur le site "Résovilles".

Les habitants de ce quartier populaire sont soumis depuis une décennie à divers changements d’importance les uns favorables (comme la réurbanisation engagée pour 10 ans), d’autres plus problématiques – dont le plus important a été la décision de fermer à terme (2026) l’Hôpital Sud. Dans ce contexte, comment la gouvernance locale gère-t-elle les équilibres sanitaires et les contributions habitantes ? La visée du propos consiste à éclairer le chemin que suivent les divers acteurs concernés. 


1- État des lieux Le Blosne, quartier de quelque 17000 habitants au sud de la ville bénéficie sans discontinuer depuis près de 30 ans, de la politique nationale de la ville, au titre de quartier prioritaire. Soutien au long cours justifié par des questions sociales difficiles, au premier desquelles prend place la santé. On assiste depuis plusieurs années à un inexorable déclin du système de protection sanitaire, qualifié de quasi désert par Madame la Maire. Le Conseil National de l’Ordre des Médecins situe le département avec une bonne couverture (300 médecins pour 100 000 hab.) mais de grands écarts existent entre zones (Blosne : 1 médecin pour 1125 soit un déficit de 792 par rapport au département 35 !)
 
L’Observatoire Régional de Santé (AR) de Bretagne a rangé le Blosne parmi les derniers de la classe pour les quartiers rennais, un déficit de 40% par rapport à la moyenne bretonne. Deux évènements récents ont aiguisé la prise de conscience d’un tel déclassement. Le traumatisme le plus violent a été provoqué par l’annonce -début 2017, de la prochaine disparition de l’antenne du CHU, après 40ans de présence et de projets de son redéveloppement imaginés avec les habitants. 
Outre les 1500 emplois, c’est un pôle mère-enfant (maternité – gynécologie-pédiatrie) qui disparaît du Blosne. L’autre choc en a été le départ de l’antenne de SOS médecins deux années plus tard confortant irrémédiablement un sentiment d’abandon 
En contrepoint, quelle est la condition sanitaire des habitants ? Les enquêtes soulignent alors qu’au Blosne les dépistages sont moindres, les fréquentations des médecins aléatoires, les pathologies graves plus lourdes (affection de longue durée, surmortalité); on note encore le renoncement à suivre la santé des enfants (l’appel au pédiatre le plus faible de tous les quartiers rennais, la médecine scolaire constate le non suivi des signalements de handicaps visuels et auditifs de l’enfant…), le décrochage des soins dentaires et gynécologiques ainsi que mentaux. Cette inattention à l’égard de cette tranche de population s’avère d’autant plus dommageable que le quartier du Blosne se distingue avec la proportion la plus importante de moins de 18 ans (26% contre 17 % à Rennes).


 2- Mobiliser les services santé et les habitants sur le Blosne… La Ville, précurseur du réseau français de l’OMS a édité un « Plan local de santé » (2013) qui égrène un certain nombre de recommandations, d’attentions ou d’obligations comme « l’accès aux soins et à la prévention pour tous », « agir pour la santé dès le plus jeune âge », « prévenir les conduites à risques pour la santé et réduire les dommages ».  Tenant compte de cela, la Maire de Rennes annonce son intention d’élaborer un plan de santé pour Le Blosne en 2018 pour palier à cette situation qui conduit à l’absence de coordination des soins pour bon nombre de familles. 
La Mission Promotion Santé Territoire de la ville organise 5 réunions thématiques, en lien avec l’ARS au cours du dernier trimestre 2018 avec les professionnels de l’action sanitaire et sociale et quelques habitants. La première séance fait un état des lieux de santé de manière brève et incluant tous les champs du sanitaire (premier secours – spécialistes-psychologique – gérontologique – handicap). 
Le diagnostic établi sous forme de focus territorial par l’Observatoire régional de la santé n’est toutefois parvenu aux habitants qu’à l’issue des 5 séances soit fin 2018. Regrettable quand tout sociologue confirme que la qualité d’un projet dépend étroitement du degré d’implication des partenaires dans le diagnostic ! Ce dernier nous démontre de manière très évidente la superposition des détresses sanitaires et sociales. Notamment avec la montée en puissance inquiétante de l’ALD psychiatrique en particulier. 

3- … Pour quelle décision ? Après la période d’échange où des habitants ont pu espérer faire entendre leurs conditions singulières pour le renouvellement de la couverture sanitaire et le rattrapage d’un retard éloquent du Blosne qui devait être activement porté par la puissance publique, la ville a choisi de laisser la médecine libérale aux commandes. A l’issue de cette phase, elle a passé le relais à l’ARS ; celle-ci reçoit les projets des professionnels de santé. Que deviennent les propositions des habitants ? A l’issue de la concertation, les coopérateurs du quartier ont formulé leurs attentes d’une maison de la santé pour soigner et prévenir. Ils demandent à la puissance publique de « soutenir les projets de médecins qui se préparent à s’installer au Blosne », d’arrêter « un site à cette maison et de l’inclure dans le plan d’aménagement du quartier. » 
Trois capacités devaient être prises comme bases pour l’orientation de cette maison « pour tous » : professionnelle (généraliste secondé de spécialistes mère-enfant, dentiste et psychologue), institutionnelle (il est demandé aux autorités de détacher du personnel des services administratifs pour les installer au sein de cette maison afin de soulager les médecins des taches annexes aux soins), culturelle (pour adapter l’offre aux particularismes des habitants du quartier). Cette proposition se prolonge par la suggestion que ce lieu devienne, à terme « une tête de pont pour un parcours santé » afin que les habitants soient acteurs de leur santé. Ces propositions n’ont après plus d’un an éveillé aucun écho au sein de la collectivité. Où en sommes-nous aujourd’hui ? 
La presse s’est faite récemment écho (Ouest France du 9-9-2020) des résultats des offres reçues pour le quartier. Deux propositions sont recensées, inscrites dans deux perspectives différentes. 
- Une « maison de santé pluri-professionnelle » (MSP) qui s’appuie sur un cabinet privé, implanté depuis 1973 aux frontières nord du Blosne. Il s’étoffera pour atteindre 10 personnes (médecins généralistes, une manager, une assistante médicale, une infirmière). Des accords avec le groupe Vivalto (cliniques St Grégoire et Cesson) vont lui permettre d’y proposer des consultations spécialisées (chirurgie digestive, gastro-entérologie, hématologie, chirurgie gynécologique.) Le tout se réimplantera Avenue de Pologne. 
- Un centre de santé (CS) plus ancré dans un esprit « économie sociale et solidaire » se crée autour de 5 femmes médecins généralistes salariées et payées par la sécurité sociale et les complémentaires santé et d’une coordinatrice ; il proposera un renfort avec deux accueillants médiateurs, deux professionnels para médicaux et un infirmier. Le CS veut se développer en « partenariat avec les autres professionnels de santé du quartier », en obtenant des « vacations du CHU comme soutien technique » et en impliquant « les habitants dans la construction du projet. Qu’ils soient force de proposition ». En préfiguration à partir de janvier 2021 au centre d’affaires place du Banat, le CSC pourrait intégrer ensuite des locaux neufs sur la place J. Normand. 
Construire ensemble un système santé micro local, toujours possible ? Les habitants auront sans doute de la peine à trouver une place, aucun débat en amont de ces projets ne les a associés ! Néanmoins, ils pourraient 
- Repenser l'action sanitaire à une échelle plus large, par exemple au niveau départemental comme cela se fait en Manche, en Loire Atlantique, dans l’Orne où les conseils départementaux se sont impliqués fortement en conjuguant l'intervention des généralistes libéraux et salariés en particulier. Tout ceci appuyé par la fédération des centres de santé qui peut aider à construire un cadre juridique en capacité d'accueillir ce type d'initiative où les habitants retrouveraient sans doute leurs attentes. 
- Répondre aux sollicitations déjà exprimées par le CS, en particulier afin d’ajuster au mieux ses offres aux singularités du Blosne. Faut-il créer une association, se rapprocher du Collectif Inter associatif sur la santé de Bretagne (CISS) ? 
- Travailler sur les acteurs des vacations et intégrer une palette plus large du monde hospitalier ; pourquoi ne pas solliciter dans cet esprit le secteur mutualiste, géographiquement plus accessible, pour certains domaines où celui-ci excelle ? 
- Suggérer. Dans cette phase, il serait particulièrement utile de disposer d’un suivi de ces lancements pour mesurer les performances de réduction du fossé sanitaire dans lequel se trouve le Blosne. 
A Rennes, l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP), pourrait si la puissance publique en manifestait la volonté, jouer un rôle dans cette perspective et accompagner ainsi les adaptations apparues, voire suggérer les adaptations qui s’avèreraient nécessaires. 
André Sauvage et Claude Schopp 24-09-2020

11 octobre       

Bars, rassemblements... les mesures anti-Covid-19 prolongées à Rennes et en Ille-et-Vilaine. Lire l'article consacré à ce sujet sur le site de France Bleu. 

11 octobre      

Visite du chantier du futur conservatoire :
Implanté dans le quartier du Blosne à Rennes, le futur conservatoire accueillera ses premiers élèves en septembre 2021. Du coût de 22 millions d'euros, il sera à énergie positive. Lire cet article consacré à des visites des collégiens : https://actu.fr/bretagne/rennes_35238/video-rennes-visite-du-chantier-du-futur-conservatoire_36688899.html

9 octobre       

L'AUDIAR (Agence d'urbanisme et de développement intercommunal de l'agglomération rennaise) édite régulièrement des guides/outils pour les collectivités locales. Pour comprendre le fonctionnement et les décisions prises par nos élus politiques, il est intéressant, pour nous habitants, de prendre connaissance de ces documents.

L’Audiar est l’outil commun dont se sont dotées les collectivités locales et l’Etat afin de concevoir un aménagement et un développement partagé et cohérent du territoire d’intervention de l’agence. Créée en 1972 par l’État et le District de Rennes (devenu en 2015 Métropole de Rennes), l’agence est une association de droit privé qui remplit des missions de service public, sous l’impulsion d’un Conseil d’administration et d’une Assemblée générale.

Depuis plus de 45 ans, l’Audiar accompagne le développement de l’agglomération rennaise et de son aire d’influence, "l’aire urbaine". C’est un outil d’aide à la décision, dans les domaines du développement local, de l’aménagement et de la planification stratégique, au service de ses membres (État et collectivités territoriales...) et de ses partenaires. Par la pluridisciplinarité de son équipe et son positionnement en amont de l’opérationnel, elle alimente la réflexion des élus et des services en anticipant sur le long terme. Elle est un lieu d’échanges et d’intermédiation entre les acteurs de l’aménagement de la métropole, de l’aire urbaine, du Département et de la Région. Par leurs adhésions et subventions, ses membres financent un programme partenarial d'activités. L’Audiar contribue ainsi à forger une "culture commune" entre ses membres et rend possible l’élaboration de projets de développement partagés (texte repris du site Audiar : https://www.audiar.org/agence/presentation).

Elle vient de sortir un dossier sur les copropriétés privées de Rennes fort intéressant à consulter.



Ci-dessus, les immeubles du programmes Linéa Verde en cours de construction, square Ludovic trarieux (Poterie sud)

8 octobre         

Lu sur le site Rennes Info Autrement, un bel article sur le fournil de la Salamandre dorée, situé dans le bois des Matelouéres (Poterie nord).

8 octobre         

Lu sur le site Ouest-France de ce jour : 
Blosne/Poterie : Multiples feux d’artifice en ville ces dernières semaines : est-ce autorisé ?

7 octobre         

Le gymnase de la Poterie a trouvé des couleurs et un peu de vie, signé Debza !






7 octobre         

Vigilance :
Plusieurs vols dans des véhicules ont été signalés sur le parking du centre commercial de la Poterie ces dernières semaines pendant que des conducteurs-trices ramenaient le caddie à son abri. Soyez vigilant.

6 octobre        

La Maison du Ronceray organise une sortie "découverte de nos quartiers", ce mercredi 7 octobre, départ à 14h de la Maison du Ronceray.
Du Ronceray au Puzzle du Landrel, en passant par le chemin de ronde, le parc des Hautes-Ourmes... 1h30 de balade découverte, avec un peu d'art, d'histoire et d'interconnaissance. Avec Jean-Pierre. Gratuit (nombre limité à 9 personnes, masque obligatoire).



6 octobre         

Opération de broyage des végétaux quartier Francisco Ferrer / Landry / Poterie

Branches, brindilles et feuilles sont des ressources pour le jardin. Broyés, ils peuvent être utilisés en paillage sur vos plantations ou ajoutés en matière sèche dans votre composteur.
Le volume de végétaux est limité à 1m3 par foyer et par opération.

Opération de broyage samedi 10 octobre de 14 h 30 à 16 h 30 au 30 avenue de Cork. En savoir plus : http://dechets.rennesmetropole.fr/

5 octobre           

Le Centre de santé communautaire du Blosne recrute un.e médiateur.trice en santé pour compléter son équipe pluridisciplinaire, à l'approche de son ouverture en mars 2021. Pour postuler, envoyer CV et lettre de motivation (format pdf) par mail à l’attention des membres du Conseil d’Administration avant le 06 novembre. Conditions dans l'annonce.

Contact : Fanny Guillon, Coordinatrice pour l'équipe de l'Association Centre de santé communautaire du Blosne
Mail : recrutement.cdsblosne@gmail.com
1, place du Banat 35200 Rennes

5 octobre            

INVITATION - Soirée pour les jeunes 16-25 ans, ouverte aux 3èmes : vendredi 09 octobre à 19h

Des associations qui agissent auprès des jeunes organisent une soirée conviviale, pour les jeunes de 16 à 25 ans, ouverte aux collégiens en 3ème, le vendredi 09 octobre à partir de 19h.
"Coup de pouce pour ma recherche" (stage, apprentissage, service civique …)

• Simulations et conseils : demander un stage, un contrat professionnel… à l'oral, par mail, par téléphone

• Jeu, conseils sur son CV, sa lettre de motivation
• Les ressources utiles pour ma recherche
• Boisson et grignotage offerts aux participants

Cette soirée sert à mieux "s'outiller" dans sa recherche/avoir des conseils par des salariés, chefs d'entreprises, des associations … dans le respect des consignes sanitaires actuelles.
La soirée se déroule au Pôle social du Blosne / 7 boulevard de Yougoslavie près du centre culturel Triangle

Plus d'info auprès de :
• Yassine AKDIM / Animateur de Rue / bis.yakdim@gmail.com
• Armelle AUVERGNE-LARUE / Le crabe rouge / 02 23 61 60 40
• Sophie CHARLES / CPB Blosne / coordination.blosne@cerclepaulbert.asso.fr
• Erwan GIBON / CPB Rapatel / 06 21 57 04 91
• Bastien CAZIN / Le 4 Bis / 06 52 17 37 27

1er octobre         

Info STAR :
[COVID-19] ADAPTATION DE L'OFFRE DE SOIRÉE

En raison des mesures sanitaires actuelles, l'offre du réseau STAR s'adapte les jeudis, vendredis et samedis soirs, et ce jusqu'à nouvel ordre. Mise à jour le 30/09/2020) 

Métro et parcs-relais
Ligne a : derniers passages à République à 0h30 toute la semaine. Les derniers départs spécifiques de fin de semaine ne sont pas assurés.
Fermeture des 5 parcs-relais à 1h00, du lundi au samedi. 

Bus 
Lignes C1-C2-C3-C4-C5-C6-9-57 : derniers départs de République à 0h35 toute la semaine. Les derniers départs spécifiques de fin de semaine ne sont pas assurés.

Départs vers les communes les vendredis et samedis soirs : seul le départ de 0h00 est effectué. Les départs de 1h35 ne sont pas effectués.

STAR de nuit
Les STAR de nuit N1 et N2 ne circulent pas les jeudis, vendredis et samedis soirs

Pour consulter les horaires à jour, rendez-vous les rubriques "Préparer un itinéraire" ou "rechercher un horaire".

Info la Poterie Rennes (Juin 2024)

Info la Poterie Rennes Information bénévole et indépendante de nos quartiers Rennes sud-est depuis 2006.  N'oubliez pas de visiter les ...