Info la Poterie Rennes (Màj 25/04/19)

25 avril          

Kéolis nous informe que des travaux doivent avoir lieu sur la ligne de métro entre les arrêts Blosne et Poterie, en journée le 1er mai prochain sur la tranche horaire 9h-18h. En effet, il s'agit du seul jour de l'année où le métro n'est pas exploité, ce qui permet donc de ne pas réaliser cette opération de nuit.

Il s'agit de travaux de voies ayant pour but de strier et grenailler les pistes métalliques de roulement du VAL, afin de garantir la bonne adhérence sur le long terme des rames lors des événements pluvieux notamment. Ces travaux sont prescrits par les services de l'Etat (STRMTG) en charge de la sécurité des métros.

Nous tenions à vous en informer dans la mesure où nous avons été prévenus que ces travaux sont très bruyants et probablement gênants pour le voisinage proche.

24 avril          

L’association AUTIV (association des usagers des transports d’Ille et Vilaine) vous invite à remplir ce questionnaire sur la gratuité des transports. En effet, la mission sénatoriale lance une consultation en ligne sur la gratuité des transports.
La mission d'information du Sénat sur la gratuité des transports collectifs a lancé ce 23 avril une consultation grand public en ligne. Ouverte jusqu’au 31 mai 2019, cette consultation prend la forme d’une dizaine de questions à choix multiples.
Parallèlement à ses auditions et au recueil de témoignages de toutes les collectivités concernées, qu’elles aient mis en place une gratuité totale ou non, la mission souhaite ainsi associer à sa réflexion l’ensemble des personnes intéressées par la question.

22 avril          

Travaux de voirie :
-Du mardi 23 jusqu’au vendredi 3 mai la chaussée sera réduite sur la rue de la Poterie pour des aménagements de voirie. La rue sera également fermée à la circulation le 25 et le 26 avril pour de la pose d’enrobé. La fermeture se fera alternativement au niveau de la rue de Vern et au carrefour de la rue du Clos Simon. Les véhicules riverains pourront accéder dans la rue de la Poterie par un côté ou par l’autre en fonction de l’avancée du chantier.

22 avril              


Barakata, un village artistique itinérant au cœur du Blosne. Le Télégramme a consacré un article à cette installation originale, ainsi que le site de Rennes-Métropole :


22 avril            

Bd Léon Grimault ce vendredi 19 avril



22 avril            

Deux articles complets forts intéressants rédigés par l’INSEE en partenariat avec l’AUDIAR : 


19 avril.          

Le collectif NANSSA vous rends compte suite à la réunion habitants/Aiguillon construction suite aux projets de 4 immeubles dont une tour de 17 étages sur le site d'Aiguillon.

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION PUBLIQUE DU 11/04/2019 

Malgré la période de vacances scolaires et l'horaire de fin d'après-midi, les riverains ont répondu présents à la réunion publique organisée par Aiguillon Construction ce 11 avril 2019 à 17h30. 

Les organisateurs ont d'ailleurs sous-estimé l'affluence puisqu'il n'y avait pas assez de chaises et qu'une bonne partie de l'audience a dû rester debout durant toute la réunion. 


LES INTERVENANTS :

- Frédéric LOISON, Directeur Général d'Aiguillon prend la parole et présente son équipe : 
- Emilie ESLAN : Responsable de programme 
- Christian CHOPPERIS: Directeur de la promotion 
- Thomas DUKE : Directeur Général de la coopérative Aiguillon Résidence 
- Jean-Pierre LEVEQUE : Maître d’œuvre de l’opération (Cabinet Brenac & Gonzalez) 

M.LOISON admet que cette réunion serait intervenue plus tardivement si elle n'avait pas été demandée expressément par la population et que la date a été choisie en concertation avec la Ville de Rennes. Il expose ensuite le déroulement de la présentation qui doit commencer par un temps d'expression libre destiné à matérialiser toutes les questions sur un paperboard pour y répondre via les supports 

M.CHOPPERIS détaille la vétusté des locaux du siège actuel et explique qu'il est plus intéressant de démolir et reconstruire, en intégrant un projet plus vaste, plus dense, en concertation avec la collectivité. 

En 2016 une étude capacitaire a été lancée et validée, en 2017 un concours d'architectes a été organisé pour retenir les cabinets Line Up Architecture et Brenac et Gonzalez. 

Nous apprenons que la Ville de Rennes faisait partie du jury. Le projet est porté par Aiguillon mais il ne peut se faire sans la collectivité. Aiguillon admet avoir financé un concours à un moment où le PLU en vigueur rendait le projet impossible, en accord avec la Ville de Rennes. Les plans présentés à l'enquête d'utilité publique de 2018 ne le permettaient pas non plus. 

M.CHOPPERIS confirme ces informations. Et l'assemblée de déplorer de nouveau l'absence de la Ville de Rennes à cette réunion. 

Un habitant pointe la politique de destruction des maisons particulières rue de Vern et le fait que Madame La Maire et Monsieur Sémeril sont eux-mêmes propriétaires de pavillons. 

Une dame rappelle que les élus sont élus par nous et que la Maire doit entendre le fait que les gens du quartier ne veulent pas d'une tour de 17 étages. 

M.LOISON demande à recentrer le débat sur la maîtrise d'ouvrage. La question technique de la présence d'amiante dans le siège social actuel est posée. 

M.CHOPPERIS répond qu'un premier diagnostic a confirmé la présence d'amiante et que, dans le cadre de la démolition, un diagnostic complémentaire sera effectué. 

Une habitante revient au choix d'un tel projet au détriment des habitants et rappelle aux représentants d'Aiguillon les raisons qui ont motivé l'installation des gens qui sont leurs voisins : l'absence de tours et le côté verdoyant du quartier. Une autre déplore la dégradation du cadre de vie de milliers de personnes. 

La question est soulevée de l'implantation plus pertinente d'un siège social dans des zones où se trouvent déjà d'autres sièges sociaux. 
L'argument est balayé par M.LOISON pour respecter l'implantation historique d'Aiguillon et de ses 150 employés sur le site actuel. 
Un habitant l'invite alors à harmoniser la hauteur pour obtenir l'aval de tout le quartier. 

LES CHIFFRES 

Aiguillon passe aux chiffres : 130 logements dont 40% en accession libre, 25% de logements locatifs, 20% en accession sociale et 15% en accession maîtrisée. Mme ESLAN énonce les données chiffrées qui apparaissent sur l'écran : 

- 130 logements 
- 262 parkings en sous-sol dont la mutualisation entre les résidents/employés du 171 rue de Vern est à l'étude (NDLR : les chiffres de parkings ont été revus à la hausse à la suite d'échanges avec le Collectif) 
- 17 arbres plantés 
- 1000 m² de plantations 
- des ruches (qui sont déjà existantes sur le siège actuel)
Mme ESLAN conclut en annonçant un permis de construire fin 2019 et une installation fin 2022.

LES ARBRES 

Précision de M.CHOPPERIS sur les arbres : 17 arbres plantés en plus. Un habitant demande si des arbres seront abattus et effectivement, 17 arbres cela représente le différentiel entre les arbres abattus et les arbres replantés. 

LE STATIONNEMENT 

Sur les stationnements, M.DUKE indique qu'il n'y aura pas de place de parking propre à chaque résident mais un « droit d'usage », pas de place de parking attitrée par logement (dérogation Rennes Métropole). L'hypothèse que ces résidents aillent se garer sur l'espace public est évoquée. 

M. Jean-Pierre LEVEQUE du Cabinet d'architecture Brenac et Gonzalez donne l'exemple d'applications qui localisent les places vacantes. 
Une riveraine indique que cela ne suffira pas au regard des 5000 m² de bureaux et 930 m² de commerces. 
M.CHOPPERIS n'est pas en mesure de donner le nombre de véhicules professionnels de son entreprise. 

INTERVENTION DE M. JEAN-PIERRE LEVEQUE DE BRENAC et GONZALEZ 

Son cabinet a commencé à travailler sur le projet en mars 2018 avec Alexandre Plantady et Chloé Duflot de Line Up Architecture Leur travail a été centré sur la « volonté de relier les différents parcs autour du site avec une continuité de végétation. » Les photos du projet apparaissent et font sourire avec l'accent mis sur la verdure. 

M.LEVEQUE souligne « Ce bâtiment, vous l'appelez une tour mais ce n'est pas une tour, c'est un bâtiment de 4è famille ». 

Le Collectif précise que c'est juste en dessous du seuil de l'IGH (Immeuble de Grande Hauteur) qui est au-delà de 50 mètres, la tour de 17 étages mesurera 50 mètres. 
Un IGH est soumis à des règles de sécurité très strictes notamment la présence d'un pompier 24h/24 et des charges d'entretien très élevées (ascenseurs...) (NDLR : Les sites internet de Brenac et Gonzalez ainsi que celui de Line-Up Architecture emploient bien le mot « tour » dans le descriptif du projet).

L'OMBRE PORTÉE 

1/2 Animation à l'appui, M.LEVEQUE avance que le bâtiment de 17 étages «ne porte ombre sur aucun bâtiment » (NDLR : ce qui est contradictoire avec les résultats de n'importe quel logiciel d'ombre portée pour peu qu'on prenne les mesures les mois où le soleil est le plus bas).
Une habitante remarque que plus on monte dans les étages, plus les logements sont onéreux et ensoleillés.
Vidéo Aiguillon sur ces ombres portées
https://www.youtube.com/watch?v=i5DtWQvcIKo&feature=youtu.be


LE TOIT DU SIÈGE SOCIAL 

La question est posée du dernier étage du siège qui comporte un coffre au niveau du toit. M.LEVEQUE indique qu'il s'agit d'un local technique. « Pourrait-il abriter une antenne 5G ? ». Il n'y aura pas de réponse, si ce n'est que M.LEVEQUE s'étonne qu'on puisse boycotter la 4G et la 5G. Par ailleurs le siège social ne comportera pas de climatisation, choix délibéré de la Direction. Le contenu du local technique n'est pas précisé et il n'en apparaît pas sur les toits des autres bâtiments.

LA CIRCULATION 

Vient la question de l'aménagement de la petite Rue de l'Abbé Grégoire qui sert de point d'accès (entrée/sortie) des parkings souterrains du site : sera-t-elle aménagée en sens unique ? Réponse de l'architecte : ce sera à travailler avec Rennes Métropole, aucune étude n'a été effectuée à ce jour. 

LES MATERIAUX 

Un autre voisin demande la surface de vitres qui habillera les bâtiments, car les reflets des vitres sont facteurs de pollution, et combien de climatiseurs seront installés. 

M.LEVEQUE ne connaît pas la surface précise mais avance 50% de surface vitrée sur le siège, et un système de fenêtre bandeau qui doit favoriser la lumière naturelle dans la surface tertiaire. Des brasseurs d'air doivent limiter la sensation de chaleur solaire par les vitres de même que les fenêtres qu'on peut ouvrir. Quelqu'un remarque que les bâtiments tertiaires expérimentaux ne donnent pas à l'heure actuelle de résultats satisfaisants et imposent aux salariés l'usage de ventilateurs en été et de radiateurs en hiver. 

LES LOCAUX ACTIVITÉ 

Aiguillon emploie 150 à 160 collaborateurs (avec 20 à 30 supplémentaires possibles). 

Un habitant demande où seront situés les locaux commerciaux : ils seront au pied des logements sociaux, et au pied du logement au nord. Il y aura également un local associatif. Nous apprenons que la demande émane de Madame DEBROISE qui a donc eu connaissance du projet en amont. M.LOISON n'est pas en mesure, sans donner le nom des enseignes, de donner la nature des commerces à venir. 


L'OMBRE PORTÉE 2/2 

Héliodon : Instrument utilisant une source de lumière parallèle pour simuler l’éclairage par le soleil au fil du temps d’une maquette. Une animation d'ombre portée défile et ne montre aucun bâtiment impacté. « On monte au plus haut, là où on ne porte ombre sur rien ». La question est posée de la date choisie pour simuler l'ombre : M.LEVEQUE donne la date du 21 mars. 

Le Collectif Nanssa avance que les résultats sont complètement différents en décembre, quand le soleil est bas. M.LEVEQUE, embarrassé, répond qu'ils ont aussi fait des simulations à cette période et que « les ombres sont effectivement plus allongées » et que certaines venaient « lécher le pied » d'un des bâtiments avoisinants. 

QUESTIONS ADDITIONNELLES 

Nouvelle question dans l'assemblée « Avez-vous envisagé de faire la construction dans de moindres hauteurs ? ». M.LOISON répond fermement que non. Ce n'est qu'au moment du permis de construire que les études d'impact seront effectuées. 

La question de la participation de Mme DEBROISE au projet est de nouveau soulevée puisque l'élue de quartier a contribué à demander un local associatif. Y a-t-il eu d'autres demandes de la Ville et quel est leur point de vue sur le projet ? M.LOISON invite les habitants à questionner la Ville. Il ajoute qu'il s'agit pourtant d'un APS (Avant-Projet Sommaire). 

M.LOISON est de nouveau questionné sur la possibilité de réduire la hauteur : il répond que la décision sera définitive au moment de la validation du permis de construire (NDLR : donc le permis de construire sera soumis conformément aux plans présentés?) 

CONCLUSION : 

M.DUKE indique que les supports seront prochainement en ligne sur le site d'Aiguillon et qu'il nous appartient de voir avec la Ville quelles informations connexes ils souhaiteront donner. Il n'exclut pas d'autres réunions d'information. Il souligne que c'était un moment de tension pour les équipes d'Aiguillon comme pour les riverains présents. Un habitant remercie les personnels d'Aiguillon d'être venus à la rencontre des riverains, contrairement à la Ville, tandis qu'une autre habitante salue le travail de l'architecte même si elle refuse le projet.



Et la réunion vue et présentée par Aiguillon Construction : https://www.aiguillon-construction.fr/reunion-publique-projet-171-rue-de-vern/

19 avril             

L'actualité locale vu par les médias pendant ces quelques jours d'absence :

-Barakata et son village artistique aux Hautes-Ourmes https://metropole.rennes.fr/barakata-et-son-village-artistique-ephemere-au-blosne

-Les travaux de la rue de Châteaugiron :

Le quartier du Blosne demain. Le site de Rennes-Métropole consacre un grand article à ce quartier, en perpétuelle évolution : https://metropole.rennes.fr/le-blosne-demain


Le clin d’œil de la semaine : Graphe sur le bd Paul Hutin-Desgrés (face à Aiguillon) !

19 avril             



Ouest-France est venu à la Block Party du festival Dooinit du parc des Hautes-Ourmes ce dimanche. Lire l'article consacré à cette visite.

4 avril             

La voie ferrée de la ligne Rennes-Chateaubriand, en cours de réfection au passage à niveau de la rue de Châteaugiron à Rennes. Travaux jusqu'au 19 avril.

3 avril             


Le projet de ZAC du Haut-Sancé a été présenté et adopté au conseil municipal du 1er avril 2019. Voir le compte-rendu sur le site de Rennes-Métropole.

3 avril             



C'est sous un ciel capricieux que s'est déroulé la carnaval du Blosne ce mercredi après-midi en présence de plus de 400 enfants d'une dizaine de centres de loisirs municipaux et associatifs, dont le cercle Paul Bert. De nombreux adultes étaient également présents pour accompagner cette troupe emmenées par un orchestre / batuccada et des comédiens-échassiers. Le carnaval était piloté par la direction de quartier Rennes sud-est



3 avril             

Ordre du jour du conseil métropolitain de ce jeudi 4 avril.

2 avril              

Le conseil municipal du 1er avril a confirmé la restructuration de l'école Torigné (quartier Le Blosne). Début des travaux à l'automne.
Coût des travaux : 4,8 millions d'€.
Cette école de 20 classes va faire l'objet :
-D'un agrandissement, avec création de 2 salles de classe supplémentaires, d'une salle de classe spécifique et d'un dortoir associé et d'une restructuration des écoles maternelle et élémentaire.
-Du changement des menuiseries.
-D'une isolation par l'extérieur.
-D'une remise au propre des sols, murs et plafonds).
-D'une création d'un pôle péri-scolaire de 50 m² et d'un atelier attenant.
-D'une création d'une tisanerie pour le personnel et d'un nouvel espace pour les parents.
Livraison : rentrée 2021/2022.

2 avril             

La ville de Rennes nomme 13 noms de femmes pour des rues rennaises

Sur nos quartiers :
-Ambroisine GARNIER-LERAY :Fondatrice en 1899 de la mercerie A la Fée, rue d'Estrées à une époque où les maisons de commerce dirigées par une femme sont rarissimes. Grâce à son travail, son implication et ses connaissances, elle sut faire prospérer cet établissement rennais très réputé. 

Dans la ZAC Sud Est, pour une rue située entre la rue du Hoguet et la rue Frébardière,

-Paulette NARDAL : Paulette Nardal (1896 - 1985) était journaliste et militante de la cause noire. Née à la Martinique , elle est la première femme noire à étudier à la Sorbonne. On l'associe généralement à trois figures masculines : Aimé Césaire, Léopold Sédar Senghor et Léon-Gontran Damas.

Dans le quartier La Poterie, entre la rue Michel Gérard et la rocade Sud.

2 avril             


CPB Hockey sur gazon : Nos universitaires vice-champions de France !!

7 étudiants rennais terminent second du championnat de France universitaire qui s'est déroulé les 27-28 mars à Amiens
Félicitations à Constant Ducros, Thibaud Le Rudulier, Quentin Llavori, Jules Tapin, Alan Binet, Chloé Raffyet Nolwenn Le Panse.

1er avril          

Lors du conseil municipal de ce lundi 1er avril, les membres de l'association de défense du Haut-Sancé ont exprimés leur désaccord sur la densité prévue sur cette .Z.A.C. Lire l'article du Télégramme à ce sujet.

1er avril         


Ce vendredi 29 mars dernier, l'association "la Maison du Ronceray" fêtait ses 15 années d'existence. Ce 29 mars 2004, il n'y avait pas suffisamment de place dans la salle de quartier pour assister à la naissance d'une association qui allait devoir gérer le centre socio-culturel qu'est devenu la Maison du Ronceray. Ce bâtiment construit en 1994 et 1995 devenait le 1er avril 1995 (aujourd'hui 24 ans) un centre social géré par la C.A.F.

Le centre social la Poterie, quelques jours avant son inauguration du 1er avril 1995.

Initialement prévu en face de la crèche de la ville de Rennes, rue Jean Monnet, les membres de l'association "Mieux vivre à la Poterie" avaient en juillet 1992 demandait à la ville de construire ce centre social au cœur du quartier de la Poterie, c'est à dire au croisement de la rue de la Poterie et du boulevard Paul Hutin-Desgrées. La ville y avait répondu favorablement.
Ce centre social fermera définitivement ses portes en décembre 2002. L'APRAS gérera alors la transition entre la période centre social et la future Maison du Ronceray.

1er avril         

Un nouveau permis de construire a été apposé sur les palissades d'un chantier rue de Châteaugiron en attente depuis plusieurs années d'immeuble. 
Un premier permis de construire y avait été délivré en 2013. La SCI Green One va y construire un immeuble de bureaux d'une surface au plancher de 3107 m² et d'une hauteur de 15,60 m.
Le permis date du 27 février 2019 et le promoteur y est Pierre Promotion.

1er avril         


Travaux rue de Châteaugiron : 
En dehors de la réfection du passage à niveau, les services de Rennes-Métropole refont les revêtements de la chaussée et enlève actuellement l'îlot central près de l'arrêt de bus de la Sauvaie, face à l'hôtel "Brit'Hôtel".
Quand à la circulation, la signalétique semble insuffisante. De nombreux véhicules doivent faire demi-tour..

1er avril         

Les palissades du chantier ont été mises en "Images".

L'événement du weekend sur nos quartiers était la pose de la première pierre du conservatoiresur la place de Zagreb/Jean Normand.
Lien vers deux articles qui y sont consacrés :
29 mars         

Ordre du jour du conseil municipal de Rennes de ce lundi 1er avril 2019.

29 mars         


La rénovation du square Paul Langevin avance. 


Lauréat du budget participatif saison 3, le square situé entre les rues Paul Langevin et Montaigne, ce square n'avait pas évoluer depuis sa création dans les années 70.

Nous vous avons présenté en novembre 2018, ce projet qui comprendra de nouvelles aires de jeux, une zone de convivialité (tables de pique-nique, gradinage), de nouveaux mobiliers urbains (bancs, assises individuelles, transats).

Les travaux qui ont débuté le 11 février dernier, devraient s'achever en juillet.

Ce parc est très attendu des nombreuses familles habitantes du secteur et des personnes en recherche de convivialité dans un secteur ou les espaces communs sont rares.

28 mars          

Rue de Châteaugiron : Suite à fermeture du passage à niveau la rue sera barrée du 1er au 19 avril.


A cette occasion, les services de Rennes-Métropole vont rénover la chaussée dans la section comprise entre la rue Kérautret-Botmel et le n°276 de la rue de Châteaugiron en deux phases successives.
Du 8 au 12 avril , les travaux seront réalisés entre la rue Kérautret-Botmel et le passage à niveau.
Du 15 au 19 avril, la section entre le passage à niveau et le n° 265 de la rue de Châteaugiron.
Le stationnement sera interdit sur l'ensemble des sections concernées.
N° de téléphone du médiateur de chantier : 02 99 86 62 77 / 06 48 15 27 08.

28 mars          

[INITIATIVE SANTÉ]

À l'occasion de la journée mondiale de la santé du 7 avril 2019, le Secours Populaire de Rennes organise une «journée des oubliés de la santé» .

Au programme : dépistage, prévention, conseils …

Notre équipe de bénévoles sera accompagnée de quelques partenaires comme AIDES 👨‍⚕️ ou encore le Comité Féminin d’Ille-et-Vilaine 👩‍⚕️.

Rendez-vous le mercredi 3 avril de 10h à 12h et de 14h à 16h, dans les locaux du Secours populaire de Rennes, 14 rue des Veyettes.


28 mars          

Lancement de la revue La Grenouille à Grande Bouche

Un nouveau numéro de la revue La Grenouille à Grande Bouche fera sa parution tous les deux mois, 1 thème et 3 cahiers (Culture, Cuisine, Société) pour raconter la société à travers ce que l’on mange ! 

Le numéro 1 spéciale soupes paru à la mi-mars! Qu’elles soient populaires, industrielles, musicales, d’ici ou d’ailleurs, vous en reprendrez bien une louche !

Conçue par une équipe de professionnels (journalistes, photographes, auteurs, dessinateur…), la revue propose à tout un chacun de venir y contribuer s’il le souhaite. 

La Grenouille à Grande Bouche ouvrira son restaurant Rennais prochainement. Le restaurant, comme la revue, est participatif et redistribue ses bénéfices à des associations socialement utiles. 
Sabine

28 mars          

Une réunion publique à l'initiative d'Aiguillon et de la Ville de Rennes est prévue le 11 avril prochain à 17h30 à la Maison du Ronceray, concernant le réaménagement du 171 rue de Vern. Nous serons en période de vacances scolaires mais nous espérons que les riverains seront nombreux à y assister.Bien cordialement, Le Collectif NANSSA.

28 mars          

L'ancien président de la république, François Hollande était au lycée René Descartes, sur le quartier la Poterie, ce jeudi matin. Lire l’article de France Bleu à ce sujet.

28 mars          

Couleurs sur ces immeubles du secteur Haut-Sancé-Landry

Info la Poterie Rennes (Juin 2024)

Info la Poterie Rennes Information bénévole et indépendante de nos quartiers Rennes sud-est depuis 2006.  N'oubliez pas de visiter les ...