15 mai 2019

Info la Poterie Rennes (MàJ 31/05/19)

31 mai            

Dans le cadre du Plan d'action propreté, la Ville de Rennes organise un événement le mercredi 5 juin de 10h à 18h sur l'esplanade Charles de Gaulle : "Rennes Propre Ensemble, l’événement ! ".

Cet événement est gratuit et ouvert à tous.
Au programme : 

- découverte des métiers et du matériel avec des démonstrations de balayeuses, de laveuses, d'enlèvement des tags, de souffleur etc… avec la possibilité de monter dans une balayeuse ou une laveuse lors d'une démonstration !
- Jeux pour les enfants : courses aux déchets, jeu de l'oie, atelier cocottes…
- présentation des équipements utilisés par le service propreté sur la Ville de Rennes (corbeilles, cendriers, cendriers de poche, cendrier de vote géant, urinoirs mobiles, sacs à déjections canines….)
- Expositions.

27 mai            

A la découverte de nos quartiers. 


La Maison du Ronceray vous invite à découvrir la Poterie en marchant (un peu du Nord, beaucoup du Sud et un peu du Blosne) à travers ses chemins en nocturne ce mardi 28 mai. départ à 19h30 de la Maison du Ronceray. Tarif : 1 €.
Durée de la balade : environ 2h30. Historique et découverte du quartier seront au programme. Pensez à apporter une bouteille d'eau. Pas d'inscription préalable.


Après, la balade Cycl'Art, pédaler à la découverte des œuvres d'art installées dans l'espace public. C'est ce que propose dans les quartiers rennais du Blosne et de la Poterie. Le circuit sera disponible prochainement dans les mairies de quartier, à la Maison du vélo et à l'office de tourisme et sur le site https://www.geovelo.fr/rennes. Alors en selle! 
27 mai            

Aménagements en vue de l’agrandissement du parc-relais de la Poterie.
Calendrier des travaux : les premiers travaux sont ceux de création du rond-point rue de Vern (entre les 2 ronds-points existants). 

Ces travaux se dérouleront du lundi 3 juin à la fin juillet 2019.

Pour permettre des travaux préalables sur les réseaux, la rue de Vern sera fermée à la circulation dans les nuits du lundi 3 au vendredi 21 juin (hors week-end et jours fériés). Une déviation sera mise en place depuis la porte du Blosne par la rocade, la porte des Loges, la rue de Châteaugiron, la rue Paul Hutin-Desgrées pour se terminer rue de Vern, et de la même façon depuis la porte de Nantes. Le même dispositif permettra de réaliser les travaux d'enrobés de nuit les 23 et 24 juillet 2019.
En journée, jusqu’au vendredi 26 juillet, la circulation se fera en chaussée rétrécie, selon différentes phases pour permettre les travaux de voirie du giratoire. "

- Réunions publiques : la Directions de Quartier Blosne et Poterie organisent deux réunions de présentation du projet :
Ø 13/06 à 18h30 : assemblée de quartier pour le quartier Poterie Francisco Ferrer Landry
Ø 27/06 à 18h00 : Commission Cadre de Vie Quartier Le Blosne à la Maison du Projet - Place de Zagreb (métro Blosne)
Vincent Tournedouet
Responsable Service Métro et Investissements Transports (SMIT)
Responsable Mission Projet ligne b.

27 mai            

Suite des résultats des élections européennes dans nos quartiers (5 premiers candidats)

Groupe scolaire Eugène Guillevic :

Inscrits : 4680
Votants : 1975 (42,2 %)
Exprimés : 1905
Nuls :33
Blancs : 37

Mme Nathalie Loiseau (LREM) 417 voix
M. Yannick Jadot (EELV) 324 voix
M. Jordan Bardella (R.N) 239 voix
M. Raphaël Glucksmann (Place Publique /PS) 224 voix
Mme Manon Aubry (LFI) 184 voix

Groupe scolaire Carle Bahon :

Inscrits : 4513
Votants : 2647 (58,65 %)
Exprimés : 2553
Nuls :53
Blancs : 41

M. Yannick Jadot (EELV) 709 voix
Mme Nathalie Loiseau (LREM) 584 voix
M. Raphaël Glucksmann (Place Publique / PS) 361 voix
M. Jordan Bardella (R.N) 190 voix
M. Benoît Hamon (Génération-s) 159 voix

Groupe scolaire Châteaugiron-Landry :

Inscrits : 3335
Votants : 1850 (55,47 %)
Exprimés : 1805
Nuls :24
Blancs : 21

M. Yannick Jadot (EELV) 517 voix
Mme Nathalie Loiseau (LREM) 471 voix
M. Raphaël Glucksmann (Place Publique / PS) 188 voix
M. Benoît Hamon (Génération-s) 118 voix
M. Jordan Bardella (R.N) 116 voix.

26 mai            

Premiers résultats des élections européennes sur nos quartiers sud-est de Rennes (5 premiers candidats).

Groupe scolaire de la Poterie 
Bureau n° 321
Inscrits : 1126
Votants : 685 (60,83 %)
Exprimés : 665
Nuls : 9
Blancs : 11

M. Yannick Jadot (EELV) 194 voix
Mme Nathalie Loiseau (LREM) 173 voix
M. Raphaël Glucksmann (Place Publique / PS) 81 voix
M. François-Xavier Bellamy (les Républicains) 37 voix
Mme Manon Aubry (LFI) 33 voix

Bureau n° 322
Inscrits : 1094
Votants : 547 (50 %)
Exprimés : 534
Nuls : 8
Blancs : 5

Mme Nathalie Loiseau (LREM) 136 voix
M. Yannick Jadot (EELV) 123 voix
M. Raphaël Glucksmann (Place Publique / PS) 76 voix
M. Jordan Bardella (R.N) 44 voix
Mme Manon Aubry (LFI) 41 voix

Bureau n° 323

Inscrits : 1096 
Votants : 606 (55,29 %)
Exprimés : 591
Nuls : 11
Blancs : 4

M. Yannick Jadot (EELV) 169 voix
Mme Nathalie Loiseau (LREM) 111 voix
M. Raphaël Glucksmann (Place Publique / PS) 79 voix
M. Jordan Bardella (R.N) 50 voix
Mme Manon Aubry (LFI) 40 voix

Bureau n° 324

Inscrits : 1109
Votants : 615 (55,45%)
Exprimés : 601
Nuls : 9
Blancs : 5

M. Yannick Jadot (EELV) 151 voix
Mme Nathalie Loiseau (LREM) 142 voix
M. Raphaël Glucksmann (Place Publique / PS) 70 voix
M. Jordan Bardella (R.N) 59 voix
Mme Manon Aubry (LFI) 46 voix.

26 mai              


Premiers coup de pioche au four à pain de la salamandre dorée (bois des Matelouères, Poterie nord)
Le chantier du four à pain est lancé. Rappelons que ce projet lauréat de la première session du budget participatif prévoit de restaurer le bâtiment en terre dans le bois des Matelouères et d'y installer un four à pain. 

Un collectif s'est créé pour faire vivre ce projet. L'objectif est d'allumer le four une fois par mois ou lors d’événements du quartier et d'y cuire, soit du pain, soit des plats traditionnellement cuits au four à bois. 

Lieu d'échange et de convivialité, le four permettra aussi de partager autour des pains du monde. En effet, tout le monde mange du pain mais personne ne le fait de la même façon.
Le collectif ne demande qu'à s'étoffer. Vous êtes intéressé(e) ? rejoignez nous à notre stand lors du vide grenier de MVP ou appelez le 06 77 69 21 47.
Allumage en septembre.
Texte et photos : Alain Le Menn.

26 mai              

Ce dimanche, réservez une petite heure de détente pour observer les oiseaux qui fréquentent votre jardin, votre balcon, votre parc préféré... Cochez, comptez et livrez vos résultats à la LPO. Je serai au jardin demain matin, on pourra réaliser cette opération ensemble si vous voulez.
24 mai              

Info STAR : Ce samedi, les bus et le métro seront gratuits ! 
Une mesure mise en place par la Ville et la Métropole pour favoriser l'accès au centre-ville (dans le cadre du plan de soutien au commerce).

23 mai             

Dimanche prochain, La Belle Déchette s'associe une nouvelle fois aux équipements culturels de la ville de Rennes et de Rennes Métropole pour vous proposer une vente réemploi exceptionnelle.
L'aventure a démarré avec l'Opéra de Rennes il y a 3 ans et elle se poursuit avec de plus en plus d'acteurs culturels à nos côtés.

Matériaux, décors et des surprises issus de la valorisation vous attendent dimanche 26 mai de 11h à 17h dans les ateliers de construction de l'Opéra (Plaine de Baud) - 16 rue Jean-Marie Huchet à Rennes.

Pour s'y rendre : Prendre le bus C4 à l'arrêt République (Rennes) en direction de ZA Saint-Sulpice (Rennes) ou le bus C6 à l'arrêt République (Rennes) en direction de Cesson-Sévigné - Descendre à l'arrêt Plaine de Baud (Rennes).
Pour faciliter les retraits des pièces encombrantes achetées, il sera possible de convenir d'un rendez-vous sur site (aux ateliers de l'Opéra) pour venir les récupérer durant le mardi 28 mai de 9h30 à 12h.
On attend les habitués, les artistes et les curieux !!
Venez nombreux.

22 mai             


Cette année, Ballade avec Brassens, c'est à Saint-Quay (22), une première. Saint-Brieuc, les années impaires c'est fini. 
Le 8 septembre, Saint-Quay-Portrieux propose une "Ballade avec Brassens". Pour venir chanter sur l'une des quatre scènes ouvertes, il faut s'inscrire avant le 15 juillet.
Les passionnés de Georges Brassens ont rendez-vous à Saint-Quay-Portrieux pour une ballade en chansons.
Né à Rennes en 2004, ce festival Ballade avec Brassens s’installe à Saint-Quay-Portrieux.
René Lorre, ici au centre de la photo lors de BB 2018 à  Rennes, avec Michel Tanneau (à D), le fondateur de la Ballade en 2004 et Jean-Jacques, un bénévole.

Autour de la plage du Casino et devant le bar PMU, quatre scènes seront installées pour recevoir chanteurs et groupes, soit environ 250 artistes.
Avant le 15 juillet …
À l’origine de l’événement, le binicais René Lorre, président de l’association « Le temps ne fait rien à l’affaire » détaille :
Tous les artistes, chanteurs ou musiciens, amateurs ou non, qui souhaitent exprimer du Brassens devront s’inscrire avant le 15 juillet. Les bulletins d’inscription sont disponibles en mairie, à l’office de tourisme, ou à demander par mail. Chacun pourra interpréter librement 3 chansons de son choix. Le public quant à lui sera libre de déambuler d’une scène à l’autre dans un espace totalement sécurisé et interdit à la circulation pendant ces quelques heures.

Où s’inscrire ?
Pour devenir adhérent à l’association « Le temps ne fait rien à l’affaire » et participer en temps que bénévole s’adresser à la mairie, l’office de tourisme ou par mail à : balladeavecbrassens@orange.fr
Pour s’inscrire à l’événement en tant que chanteur ou musicien, faire une demande par mail à balladeavecbrassens@orange.fr


22 mai             

Invitation : Suite aux différents temps de concertation sur les Jardins du Conservatoire, il a été demandé une visite sur site pour visualiser cet espace.
Cette rencontre aura lieu mardi 4 juin 2019 à 18h (Rdv devant l'Agence Archipel Habitat, 4 place du Banat), en présence d'Éric Berroche, Adjoint à la Maire délégué aux Quartiers Le Blosne-Bréquigny, et des services référents concernant cet aménagement.


22 mai             

Voici la neuvième édition de la lettre d'information de votre quartier « Rennes/Le Blosne ».


22 mai             

En-Quête d'Égalité, une enquête sur le ressenti des discriminations.
Dans le cadre du Plan de Lutte contre les discriminations et des travaux du Comité consultatif Rennes au Pluriel, pour l'égalité, contre le racisme et les discriminations, une enquête sur le ressenti des discriminations vécues par les habitantes et les habitants de Rennes Métropole se met en place. Baptisée En-Quête d'Égalité, l'enquête se décline sous la forme suivante :
Un questionnaire en ligne jusqu'au 31 mai ouvert à toutes et à tous
Et :
- Une enquête dans la rue ou dans des lieux publics réalisée par 28 jeunes en service civique à Unis-Cités : le mercredi 29 mai au Blosne, à l'Espace Social Commun du Blosne et sur l'espace public,
- Six groupes de paroles réunis sur les thématiques ressortant des premiers questionnaires,
- Six entretiens individuels approfondis avec des personnes victimes de discrimination.


22 mai             

la ville de Rennes s'est portée candidate à l'expérimentation Territoire zéro chômeur de longue durée pour le quartier du Blosne.

Le Blosne en 1969. Photo archive Heurtier.

21 mai             

L’enquête publique unique PLUi et PDA de Rennes-Métropole a été prolongée jusqu’au vendredi 31 mai 2019. Pour toute observation sur ce PLUI PDA via le Web : http://www.registre-dematerialise.fr/1216/observations
Partiel secteur Monseigneur Mouézy, où de nombreux changements sont annoncés..
21 mai           


La déchetterie mobile sera présente, square des Hautes-Ourmes dans le quartier du Blosne du 27 mai au 1er juin (sauf le 30/05). Comme dans une déchetterie classique, chacun dépose ses déchets dans des espaces dédiés.

21 mai           

Info AUTIV (association des usagers d'Ille et Vilaine) : Lors du conseil métropolitain du jeudi 16 mai, il a été décidé que la ligne 89, lancée à titre expérimental il y a un an entre La Poterie et le crématorium de Vern-sur-Seiche ne sera pas reconduite, faute de fréquentation.

20 mai           

Élections européennes : mode d'emploi - Dimanche 26 mai 2019.
Les élections européennes auront lieu le dimanche 26 mai 2019 (un seul tour de scrutin).
Attention : à Rennes, les bureaux de vote ouvriront à 8 h et fermeront à 19 h.
Pour plus d'informations, lien vers le site de Rennes-Métropole.

20 mai         

Le collectif NANSSA a rencontré monsieur Sébastien Sémeril, premier adjoint à l'urbanisme, madame Catherine Debroise, adjointe déléguée en charge des quartiers 2 et 7 et deux autres représentants de la municipalité mardi dernier concernant le projet du futur siège Aiguillon: https://www.facebook.com/2308554499374218/photos/a.2308561142706887/2388904404672560/?type=3&theater.

20 mai         

Les élus de Rennes-Métropole ont validé jeudi soir dernier, la nouvelle grille tarifaire sur le réseau STAR :
*Le prix du ticket une heure et du carnet de dix tickets ne change pas. 
*Les tarifs des Pass et des abonnements augmenteront le 1er juillet 2019 d'environ 3%. La hausse moyenne des tarifs est de 1,6 %, 
*Des trottinettes électriques vont être proposées en location longue durée (une centaine au tarif de 110 € (abonné STAR) et 130 € (tarif public), avec possibilité d'achat ensuite. 
*L’offre de métro va également être renforcée pendant l’été, ainsi que certains dimanches et jours fériés, avec des cadencements plus importants. 
*Pas de changement sur les lignes de bus existantes sur nos quartiers.



17 mai         

Communiqué ville de Rennes :
Invitation inauguration Place Jean Normand (ex Place de Zagreb) :

Biographie :

Jean Normand : Adjoint au Maire de 1977 à 2008, Conseiller Général de 1981 à 2011.
Jean Normand est né en 1939 à Guiclan (29) de parents cultivateurs, il est le second d’une fratrie de 4 enfants. 
Jusqu’à 6 ans, il ne parle que sa langue maternelle, le breton, jusqu’à l’école primaire, où la langue imposée est le français. Après le baccalauréat, il intègre pendant 2 ans, le Grand Séminaire de Quimper puis il effectue pendant 28 mois son service militaire dont 15 mois en Algérie. 

Après des études à la faculté des Lettres de Brest, il poursuit à Paris des études socio-économiques avec entre autres les professeurs Raymond Barre et Raymond Aron, et des études de démographie avec Alfred Sauvy. En 1965, il se marie à la mairie de Saint Thégonnec (29) avec Marie-José. Il exerce ensuite une carrière économique de Cornouaille à Quimper, puis dans un cabinet d’architecture à Rennes. 

Il part à Pont-à-Mousson en Lorraine et travaille le dossier du transport collectif. Il revient en Bretagne comme conseiller technique à l’établissement public régional (EPR) créé en 1972, précurseur du Conseil régional. 

En 1973, Jean Normand s’engage en politique aux côtés d’Edmond Hervé. Lorsque celui-ci est élu maire de Rennes en 1977, Jean Normand est nommé adjoint au maire en charge des transports, de l’économie et de l’emploi. En 1982, il se présente comme candidat de gauche aux élections du Conseil général d’Ille-et-Vilaine, il est élu dans le canton le Blosne, à Rennes. En 1989, il est démis de ses fonctions au Conseil régional pour des raisons politiques. 

Il est aussi nommé président du SITCAR (Syndicat Intercommunal des Transports Collectifs de l’Agglomération Rennaise) qui deviendra SMECTAR (Société d’Économie Mixte Chargée de la Construction du Val). Pendant près de vingt ans, il se bat avec Edmond Hervé et les différentes équipes municipales pour faire accepter la construction d’un métro, qui se verra inauguré en mars 2002. Jean Normand met un terme à son engagement municipal, comme Edmond Hervé, en 2008.

Il demeure cependant Conseiller général jusqu’en 2011, date à laquelle il se retire de la vie politique. Il mène une vie de retraité paisible consacrée à l’étude des langues et à l’approfondissement des différentes cultures à travers les voyages et les lectures.

Il s’inscrit au diplôme d’études celtiques à Rennes. Puis il confirme sa passion pour la langue bretonne en co-traduisant des poésies écrites en breton durant la Grande Guerre par son grand-oncle Yann Mari Normand. C’est au cours d’une baignade sur la plage du Théven à Santec (Finistère) qu’il décède le 6 juillet 2017. Il est inhumé à Saint-Thégonnec-Loc-Eguiner (Finistère).

15 mai         

Lors de réunions préparatoires à l’organisation « Y’a pas d’âge, Y’a qu’à venir » organisées par la Maison du Ronceray sur le quartier de la Poterie, nous avons rencontré Pauline, éducatrice et quelques personnes venant de la Section Annexe de l’ESAT l’Espoir. Une occasion de faire découvrir ce lieu et cette structure de nos quartiers.


Qu’est-ce que l’ESAT l’Espoir ?
L’ESAT « l’Espoir » est un établissement géré par l’association « la Bretèche » et situé au 44 rue des Veyettes à Rennes (Ecopole sud-est / Z-I Sud-est). 
ESAT veut dire : Etablissement de Service d’Aide par le Travail. 
L’ESAT L’Espoir accueille un ESAT et une section Annexe. 

La section annexe est un service qui propose des activités de soutien, de développement des acquis à 3 catégories de personnes en situation de handicap, encadré par des éducateurs spécialisés

-Les jeunes, qui nouvellement arrivés, n’ont pas acquis la maturité nécessaire pour assumer leur place au sein de l’atelier.

-Les personnes de tout âge en rupture passagère avec le travail, due souvent à une rechute psychique. Ce sont des personnes qui rencontrent des difficultés en situation de travail sans relation avec une pathologie mentale. Des difficultés de dextérité ou d’acquis scolaire par exemple.

-Enfin, les ouvriers-éres vieillissants-tes, qui montrent des signes de fatigue et de désinvestissement dans leur activité. Au-delà de 50 ans, les personnes qui souffrent de maladies ont besoin d’aménagements de leur temps de travail pour tenir le coup jusqu’à la retraite. 

La « Section Annexe » les accueille pour leur faire découvrir d’autres centres d’intérêt capables de stimuler et de maintenir leurs acquis. C’est le cas de l’activité cuisine, ou la création manuelle par exemple. L’emploi du temps des ouvriers est personnalisé et ne dépasse pas la moitié du temps total de présence à l’ESAT.
Les sections annexes d'Etablissement et service d'aide par le travail (ESAT) accueillent des personnes orientées en ESAT par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) qui ne peuvent momentanément plus ou pas y travailler à temps plein. 
La section annexe « L’Espoir » accueille 33 personnes (19 équivalents temps plein). Ils sont encadrés par des éducateurs spécialisés. Leurs activités principales sont la cuisine, le potager (ils gèrent une parcelle des jardins familiaux de la Poterie), un travail pour l’association « Les bouchons d’Amour », des activités de détente (couture, perles, décoration, danse) et de connaissance. Ces activités favorisent le bien-être et l’ouverture sociale.
La section annexe est un tremplin parfois infranchissable pour des personnes âgées de 20 à 60 ans. C’est souvent un premier accueil pour des jeunes sortant d’IME (Institut médico-éducatif).

L’ESAT l’Espoir existe depuis 1969. Un E.S.A.T est un établissement de Service d’aide par le travail. 
Il est géré par l’’association « La Bretèche » qui est basée à Saint Symphorien, près de Hédé. Celle-ci a été créée le 20 décembre 1969. Elle est reconnue d’intérêt général depuis Janvier 2011.
Elle gère : l’ESAT L’Espoir, l’ESAT la Simonière à Saint Symphorien, Le S.A.V.S de Tinténiac, Le S.A.V.A Itinéraire Bis à Mordelles et le centre d’Habitat la Combe à Saint-Symphorien, la résidence du parc des bois à Rennes.

Concernant l’ESAT l’Espoir, 128 travailleurs, parfois à temps partiel, encadrés par 10 moniteurs s’activent sur des commandes diverses : service d’entretien pour des collectivités ou des immeubles, stockages, conditionnement, pliages, tri de vêtements, façonnage, encartage...
La fabrication de pièces par des imprimantes 3D est également possible dans ces grands ateliers lumineux et propres, situés entre la voie ferrée desservant Ouest-France et Ouest-France Multimédia, sous l’ombrage des gigantesques antennes-relais de téléphonie mobile !
Vous pouvez les contacter pour différentes tâches telles que des travaux de façonnage. Pour le conditionnement agroalimentaire, textile ou de parapharmacie, vous pouvez également faire appel à eux. Pour plus d’informations et contact, suivre ce site : https://www.esat-espoir.com/

Les personnes envoyées par l'ESAT peuvent effectuer le nettoyage de halls d'immeuble et de cages d'escalier. Quel que soit le travail demandé, le centre propose des personnes adaptées et compétentes, encadrées par 3 moniteurs-trices. Le fait d'avoir recours au service de l'ESAT permet aux entreprises de bénéficier de réductions liées à la taxe pour l'emploi de personnes handicapées (Taxe AGEFIPH).

Ces personnes en situation de handicap habitent majoritairement Rennes, mais parfois viennent de loin. Une psychologue, un service social aident ce personnel parfois en difficulté à s’insérer dans ce monde du travail adapté et apporte une aide également sur des questions liées au logement, au transport, aux loisirs. 

Un grand merci à l’ensemble du personnel pour cette visite et leur accueil et tous nos encouragements aux 25 membres du personnel de l’ESAT et de la section annexe, ainsi qu’aux salariés, fiers de présenter leur travail.
14 mai         

Ecole Saint-Michel :
Un nouveau permis de construire, avec transfert d'autorisation, en date du 12 avril 2019, est affiché sur les murs extérieurs de l'école. 
Au programme, le promoteur Bati-Armor annonce 
-la création de 131 logements, 
-la construction de 8 bâtiments, dont le plus haut sera de 36,06 mètres, 
-la création d'une cellule d'activité, 
-d'une école maternelle avec préau 
-la construction de bâtiments collectifs d'habitations. 

Voir positionnement des différents bâti sur ce plan issu du nouveau P.L.U (en gris foncé, les bâtiments actuels).






14 mai           

Avenue Monseigneur Mouézy : Nouvelles constructions à venir :


Depuis plus d'un an, le promoteur Kapalia a affiché le projet de construction d'un immeuble de 42 logements du T1au T4 à l'emplacement de 3 maisons. Ce projet d'immeuble a désormais un nom et une image : L'Escale (la pub situe cet immeuble en centre-ville !)

Par ailleurs, la résidence "habitat jeunes" ex FJT de la Motte-Baril fermera ses portes en janvier 2020.
Le bâtiment sera remis ensuite au foyer rennais pour démolition.
Deux bâtiments remplaceront ce FJT construit dans les années 60. L'un de type R+4, l'autre de type R+16, comme le montre ce document issu de l'enquête publique actuelle :


13 mai            

Nous avons appris le décès de deux personnes qui ont beaucoup donnés au cours de leur vie pour nos quartiers :

Madame Raymonde Bigot, enseignante pendant de très nombreuses années à l'école Léon Grimault, puis bénévole au Cercle Paul Bert Rapatel-Poterie. Raymonde avait 84 ans et sera inhumée ce jeudi à 10h15 au funérarium de Vern.

Monsieur Amand Prime, qui pendant de nombreuses années, a été membre du conseil d'administration et du bureau du comité de quartier Francisco Ferrer (qui gère la MQFF) et également membre du conseil de quartier. Il avait 92 ans et ses obsèques auront lieu ce mercredi à 14h30, en l'église Sainte-Thérèse. 
Amand était un passionné d'urbanisme et a beaucoup œuvré pour son quartier. De la BD "Les 1000 vies de Francisco Ferrer", paru à l'occasion des 50 ans de l'association. Jean-Luc Simon avait croqué Amand ainsi :



11 mai            

Ouest-France annonce la construction d’une résidence étudiante au Blosne pour l’École normale supérieure, à côté du futur conservatoire, place de Zagreb : https://redon.maville.com/actu/actudet_-rennes.-une-residence-etudiante-au-blosne-pour-l-ecole-normale-superieure_loc-3717250_actu.Htm

10 mai           

La Maison de quartier Francisco Ferrer lance un nouvel appel à bénévoles (3 ou 4 personnes) pour le vide-grenier du dimanche 19 mai. Si vous pouvez et souhaiter aider à la tenue de cette grande "braderie" du quartier, faîtes-vous connaître auprès de la maison de quartier Francisco Ferrer, 40 rue Montaigne, N’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 02.99.22.22.60 ou par mail à contact@mqff.fr


10 mai           

Enquête publique sur le P.L.U.I de Rennes-Métropole :
Le journal « Ouest-France » dans son édition du jour propose deux articles sur la révision du P.L.U.I actuellement : https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-simple-basique-le-plui-pour-les-nuls-6343233


Et en complément, des liens vers le site de Rennes-Métropole. L'enquête se déroule jusqu’au vendredi 24 mai inclus.

Exemple le zonage hauteur prévu sur le secteur Poterie sud/Hautes-Ourmes ci-dessous (Attention : contrairement à certaines rumeurs, aucune construction d'immeuble autre que le secteur Aiguillon n'est prévu sur cette zone. Le R+6 correspond à une possibilité pour un futur lointain, les secteurs NR correspondent à des espaces publics):







9 mai             

Compte-rendu du conseil municipal du 19 avril dernier.
Lors de ce conseil municipal du 19 avril, il a été procédé à la création de dénominations de voies. 
Sur nos quartiers : 

Quartier 7 - Fransisco-Ferrer - Landry - Poterie

Jardin Paulette Nardal, journaliste - Inspiratrice de la Négritude - Première femme noire à étudier à la Sorbonne (1896 – 1985), pour un espace-vert délimité à l'Ouest par les jardins familiaux de la poterie, au Nord par la rue Michel Gérard, à l'Est par l'établissement de l'ADAPEI 35 et au Sud par la rocade (photo du jardin ci-contre).

Zone d'Activités Sud-Est

Rue Ambroisine Garnier-Leray, dirigeante de la mercerie rennaise "la Fée", (1863 – 1928), Voie en "L", commune en partie avec Cesson-Sévigné, d'orientation Sud-Est puis Nord-Est, partant de la rive Sud-Est de la rue du Hoguet et aboutissant sur la rive Sud-Ouest de la rue de la Frébardière dans la partie située en Cesson-Sévigné 

Ainsi qu’à la modification de toponymies, de définition et suppression 

* Quartier 11 - Le Blosne.

Suppression de la partie Nord de : l'avenue des Pays-Bas, entre le rond-point situé à l'intersection des boulevard Oscar Leroux à Ouest et Léon Grimault à l'Est et le rond-point situé à l'intersection des boulevards Louis Volclair à l'Ouest et de Yougoslavie à l'Est . Voie désormais dénommée : Avenue Andrée Viollis, journaliste et écrivaine (1870 - 1950), Précédemment la rue Andrée Viollis, dénommée par délibération du conseil municipal du 20 Janvier 2014, pour la voie de contournement du square Alexis Le Strat, partant de la rive Ouest du boulevard Pierre Le Moine et aboutissant sur la rive Nord du boulevard Louis Volclair . 
Nouvelle définition de : Avenue des Pays-Bas, pour la voie d'orientation Nord – Sud, partant du Sud du rond-point situé à l'intersection des boulevards Louis Volclair à l'Ouest et de Yougoslavie à l'Est et aboutissant en limite de commune avec Noyal-Chatillon-sur-Seiche.

3 commentaires:

  1. Bonjour,

    Par rapport au PLUi et ce que vous mettez en avant : "Exemple le zonage hauteur prévu sur le secteur Poterie sud/Hautes-Ourmes ci-dessous (Attention : contrairement à certaines rumeurs, aucune construction d'immeuble autre que le secteur Aiguillon n'est prévu sur cette zone. Le R+6 correspond à une possibilité pour un futur lointain, les secteurs NR correspondent à des espaces publics):"
    Il est intéressant de noter que les projets immobiliers sont très actifs en ce moment, il suffit de regarder notre quartier. En un an, un projet conséquent peut-être à la fois annoncé et démarré, nous le voyons chez régulièrement. Donc parler de projet pour un "futur lointain" n'est pas très juste.

    Enfin, il est aussi important de noter que les secteurs NR, soit Non Réglementés, sont peut-être des espaces publics, mais cela signifie aussi qu'il n'y a aucune réglementation en termes de hauteurs, le promoteurs peut monter aussi haut qu'il le souhaite.

    Voici, c’est important de préciser cela.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  2. Si on prend un exemple : La ZAC du Haut-Sancé est en zone NR, les promoteurs n'ont pas de règles sur la hauteurs des bâtiments.

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir,
    Nous faisons le même constat sur l'explication des plans. Il s'agit du plan de hauteur qui zone toute la partie bleue en potentiel R+6. Il existe également un plan de coefficient de végétalisation (Plan Thématique / IV-2-2-5_CoeffVeget / Plan 20 dans les documents de l'enquête) qui cible précisément le pourcentage préconisé d'espaces verts. Les commissaires enquêteurs présents à la permanence du 7 mai ont confirmé que toute la partie bleue était constructible jusqu'à 6 étages, y compris les espaces verts non protégés. La validation du PLUi rendra légal tout permis de construire dans ce sens, et pas dans un futur lointain,dès son approbation. Il ne s'agit pas d'une rumeur, mais des explications des membres de la commission d'enquête. Mais nous sommes bien d'accord, rien n'est fait pour faciliter la lecture de ces documents techniques. Cordialement,le Collectif Nanssa.

    RépondreSupprimer

Info la Poterie (MàJ : 13/11/19)

13 novembre       Le n°  615  de la lettre des animations, expositions et réunions est consultable sur l’onglet Info la Poterie :  l'...